Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Jeu 18 Déc - 6:35

Aujourd’hui est le jour où Fanakeh entreprit le chemin du retour en direction du village où elle vivait maintenant. Cependant, elle en profiterait pour voyager encore un peu et monter vers le nord du continent où elle était présentement. Elle se trouvait actuellement sur le territoire des fées et Floral, sa nouvelle amie, lui avait fait découvrir des choses plus magnifique que les autres et cela avait été très enrichissant. Maintenant, elle voulait se risquer de monter vers le territoire des Dénartans. Elle les détestait plus que tout, mais elle voulait tout de même voir comment ils vivaient. C’était plus par espoir pour elle, qu’il s’agissait en fait de gens normaux plutôt que de monstre en soif de destruction.

Depuis la mort de sa mère qui avait été tué par ces supposés ‘’démons’’, elle avait voulu leur mort à tous. Mais lors de ses 18 ans, il c’était produit quelque chose qu’elle n’aurait jamais cru possible et se rendit compte que les montres étaient peut-être plus près qu’on le croyait et peut-être même des gens que l’on côtoie et que l’on connait plutôt bien. De la même race en plus. C’est après ce qu’elle avait appris qu’elle quitta Hosland.

Depuis, elle avait appris à vivre avec les autres races et elle c’était rendu compte qu’elle était dans le faux depuis qu’elle était toute petite.

Elle chassa ses pensées de sa main puis se motiva un peu. Fallait avouer qu’elle avait un peu peur, mais si jamais besoin était, elle savait très bien se défendre. La jeune enseignante remit donc son sac sur ses épaules après avoir rapidement vérifié une mappe puis se dirigea en direction de Dead Sea, là où elle et Floral avaient passé un moment de ses vacances.

Une fois arrivé au bord de cette baie, elle ne voyait pas grand-chose de l’autre côté. Elle comprenait maintenant pourquoi on l’appelait comme un océan et non une baie. C’est parce qu’on avait vraiment l’impression d’être devant un océan plutôt qu’un simple grand lac.

Elle suivit donc le rebord de cette baie allant vers le nord. Elle traversa bientôt sur le territoire Dénartain et elle fût un peu inquiète au début pensant qu’elle se ramasserait en enfer et qu’il y aurait plein de cadavre partout, mais au final elle fût plutôt curieuse de ce qu’elle y trouverait puisque que rien de ce qu’elle s’attendait de trouvé semblait réellement s’y trouvé. Elle passa alors près de quelque village près de Dead Sea et ces gens paraissaient complètement normaux et elle se retrouva à aider ceux qui était plus pauvre et en difficulté. On la remercia comme une sainte puis on l’invita à prendre un repas. Elle ne put refuser devant sa faim grandissante.

De ce dernier village, elle pouvait enfin voir ce qui se trouvait de l’autre côté de cette océan. Il y avait là une immense forêt sombre où semblait s’y cacher plein de trésor. Elle demanda alors si on pouvait l’y conduire, mais tous refusèrent préférant rester loin de cet endroit maudit. Elle crût que les villageois avaient peur comme elle l’avait été plutôt lorsqu’elle était entrée sur le territoire de ses supposés ‘’démons’’. Mais elle c’était vite rendu compte qu’elle c’était trompé. Elle pense alors que c’était la même chose pour la forêt. Qu’en réalité on la mettait plus noir qu’elle ne l’était.

Elle se rappela alors l’histoire de Floral qui lui avait compté la guerre entre les Dénartans, les humains et les Fées. Mais les hommes qui s’y était enfoncé avait peut-être tombé dans un genre de ravin et ne s’y attendait pas… Elle douta. Mais elle se remotiva se disant qu’il y avait du bien dans tout. Elle acheta donc une petite embarcation. On lui déconseilla fortement de ne pas se rendre à la forêt mais elle fit sa tête de linotte et poursuivit son chemin.

Une fois dans la forêt, elle trouva vite un petit sentier qui avait l’air d’avoir été emprunté plusieurs fois.

-Si c’était si dangereux, personne ne viendrait ici et il n’y aurait pas se sentier. Ce dit-elle alors pour se rassurer.

Mais plus qu’elle s’enfonçait, la lumière passait de moins en moins et des fleurs fluorescentes éclairaient son chemin. Elle en était comme enchanté. Elle rendit vite compte qu’elle était sortie du chemin et elle ne le retrouva pas. Soudain, il y avait plein de bruit autour d’elle. Un frisson lui traversa le dos et elle eut l’impression de tombé dans un cauchemar. Elle recula doucement mais trébucha sur les racines d’un arbre puis se retrouva sur le sol. Quelque chose s’enroula autour de sa jambe et quelque chose autour de son bras et ça la serra très fort.

-Aaaah !!! NON ! Lâchez moi ! À l’aide !!! Elle regarda autour d’elle pour savoir comment elle pourrait se sortir de cette situation mais on aurait dit que tout avait disparu et que tout c’était éteint et qu’il n’y avait que du noir. Qu’allait-elle faire ?

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Jeu 18 Déc - 8:21

Masaru avait finalement décidé de continuer son chemin et était parti vers ouest après avoir séjourné dans le dessert près de Zefi. Il avait entendu parler dans le village d’une forêt ou tous avait peur de s’aventuré. Il se dit que si jamais il réussissait à l’atteindre personne ne viendrait le chercher. Quand il arriva dans la zone ou ce trouvait la forêt, il s’arrêta et fit un petit campement. Pendent le voyage, il avait entendu une légende comme quoi tous ceux qui c’était aventuré dans la forêt, n’étaient jamais ressorties. Finalement au bout de trois jours, il s’était convaincu d’entré, car oui la forêt était dangereuse, mais elle était dangereuse pour ceux qui étaient naturelle. Lui qui avait été modifié et don le pouvoir qu’il possédait était introuvable dans la nature, les créatures qui peuplaient cette forêt, n’auraient pas évolué pour contré ses capacités.

Le quatrième jour il fini par entré dans la forêt. Il eut à peine mis un pied, que l’atmosphère était devenu lourd et qu’on ressentait de la peur et de la tristesse. Deux minutes plus tard, lorsqu’il commençait finalement à s’habituer a l’atmosphère de l’endroit, il entendit quelque chose bougé derrière lui. Il se retourna et vit un énorme tigre presque deux fois la grosseur de ceux décrient dans les livres. Le tigre chargea sur lui, il l’esquiva en fessant une roulade sur la gauche. Il utilisa ensuite son pouvoir pour propulser le tigre sur un arbre, l’arbre se cassa sur le coup et le tigre se releva, Masaru ce plaça en position de combat. Le tigre essaya ensuite de lui sauter dessus, mais Masaru créa un bouclier qui retenu le tigre. Le tigre donnais des coups de patte de chaque coté du bouclier et fini par lui égratigner le visage. Masaru repoussa le tigre avec le bouclier. Le tigre ce remit sur ses pattes et se prépara a retourner a l’assaut quand il fini par évaluer que ce combat était une perte d’énergie et qu’il devrait mieux trouver une cible plus facile, il sauta ensuite dans la forêt pour y disparaître. Masaru épuiser par le combat s’assit au pied d’un arbre. Alors qu’il se reposait, il sentit quelque chose monter dans son dos, quand il regarda par-dessus son épaule, il vit une araignée aussi grosse que sa tête monté sur lui. Il ne réfléchit même pas et envoya l’araignée s’écraser sur l’arbre. L’araignée tomba au sol sur le dos, elle se retourna et monta a l’arbre et disparu a son tour. Masaru recula sur ses mains jusqu'à fini accoté à un autre arbre. Il ferma les yeux pour ce remettre de la peur qu’il avait eu et des lianes commencèrent à s’enrouler autour de lui. Quand il ouvrit les yeux les lianes avait attaché ses bras et son torse, il envoya une onde de force et les lianes relâchaient leur étreinte assez longtemps pour qu’il se relève et parte à courir. Il sauta par-dessus chaque plante qu’il croisa sur le petit sentier, jusqu'à ce que son pied accroche quelque chose et qu’il risque de perdre l’équilibre. Il se rattrapa en évitant de s’accroché a un arbre et regarda derrière lui et vit une main sortir d’un tas de liane. Sur un coup de tête surement pousser par les événements récents envoya à nouveau une onde et les lianes réagir de la même façon. Masaru prie la jeune femme qu’il découvrit et se remit à courir avec elle dans les bras.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Jeu 18 Déc - 9:34

Fanakeh avait beau appeler à l’aide, elle commençait à être convaincue que personne ne viendrait l’aider. Les avertissements des villageois lui revinrent alors en tête. Elle se maudit elle-même de sa stupidité. Comment pouvait-on douter quand un tas de gens vous dise la même chose… Son erreur au sujet des Dénartans lui revint de nouveau. Arrgh ! Tout cela était compliquer.

L’air commençait à lui manquer et les lianes commençaient à recouvrir son corps et à l’écraser pas la même occasion. Elle entendait des grognements tout près alors elle ne voulait pas crier de nouveau de peur d’attirer plus d’ennemis qui ajouterait à ses souffrances.

Ses forces commençaient à l’abandonner quand soudainement toutes les lianes se repoussèrent sous la puissance d’un choc. On la prit et elle se retrouva à se sauvez en courant sans même bougé.

Tentant de remplir enfin ses poumons d’air elle garda la tête baissé en se concentrant sur sa respiration. Elle leva alors la tête et elle pouvait à peine voir la personne qui l’avait aidé. À la facilité à laquelle la personne l’avait prise et c’était mise à courir, elle en jugeait que c’était un homme. Elle le remercia à voix basse pour ne pas attirer plus l’attention sur eux.

Quelques lumières s’illuminèrent, mais elle venait toujours de la forêt aucun signe de la vie extérieure.

-Mais où suis-je tombé ? Se demanda-t-elle à voix haute mais pas trop fort.

Un gros craquement se fit alors entendre droit devant elle dit à l’étranger d’arrêter.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Ven 19 Déc - 11:33

Masaru ne savais plus depuis combien de temps il courrait. On aurait dit que la forêt voulait se débarrasser de tout étranger y entrant. Depuis qu’il avait ramassé la jeune femme, les arbres avait commencé à essayer de les attraper, leurs racines et leurs branches avait commencé a ce tendent vers eux. Masaru avait érigé un bouclier, mais le mur qui ce dressait devant eux était de plus en plus difficile a traverser. Puis d’un coup, la forêt était devenu calme plus rien ne bougeais, Masaru continua de courir au cas où la forêt essayais de nouveau des attaquer. Pendant qu’il courait Masaru entendit une petite voix le remercier. Il baissa les yeux et vit que la jeune femme était réveillée, il releva ensuite les yeux pour évité de trébucher.

- Tien, bienvenue dans le monde des vivants. Pas besoin de chuchoter, si tu as peur que quelque chose nous remarque il est un peu tard.

- Mais ou suis-je tombé? Se demanda-t-elle à elle-même.

- Dans une forêt qui porte bien son nom, Tépoga, la forêt de la mort. Répondit-il sans même savoir à qui était posé la question.

Un gros craquement se fit entendre devant eux et la jeune femme demanda qu’il s’arrête. Lui aurait préféré contourner la zone et continuer à courir, mais il s’arrêta. Il ne savait pas pourquoi depuis le début de son aventure, il était incapable de ne pas écouter les ordres d’une femme. Il déposa la jeune femme, se plaça devant elle et se plaça en position de combat qu’on lui avait appris à l’école, main droite ouvert au niveau du ventre paume vers l’avant, main gauche ouvert, avec l’annulaire et l’auriculaire plié en deux, positionner au niveau du visage, un peu en avant de l’autre main et les jambes écarter, pied gauche en avant et pied droit en arrière. Puis il attendit que la chose qui avait fait le bruit se montre.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Sam 20 Déc - 7:58

Fanakeh resta surprise lorsque l’étranger lui souhaita la bienvenue dans le monde des vivants et la situation dans laquelle elle avait été au prise avec ces racines, lui revint en mémoire et elle rougit alors un peu de honte de c’être fait prendre de la sorte. L’homme lui dit alors que si elle avait peur que quelque chose les entende, il était trop tard et qu’elle n’avait donc pas besoin de chuchoter. Quand il répondit ensuite à sa deuxième question, elle ne dit toujours rien. Elle resta néanmoins préoccupée. Où donc avait-elle entendu cette voix. Cela la chicota un moment quand le craquement la tira de ses pensées. Nouvelle surprise quand le garçon l’écouta et s’arrêta.

Son sauveur la déposa et ce mit entre elle et la source du bruit. Il était devant elle, mais malgré la lourde noirceur et le fait qu’il lui faisait dos, elle savait qu’il était en position d’attaque et elle avait vu cette position quelque que part.

Fanakeh entra dans un moment de penser profonde. Avant qu’elle ne quitte la ville des Hommes, elle avait été assistante enseignante dans une école destiné aux adolescents ayant atteint le niveau au-dessus de sixième année. Dans les villages mixtes, il n’y avait pas cela puisque qu’il ne fallait pas attirer l’attention et que le minimum d’éducation suffisait. Mais dans les villes principales c’était autre chose.

Elle avait appris le métier de son mentor Aldric Reed, qui avait été un excellent professeur. Elle en avait appris beaucoup durant les deux années qu’elle avait été sous son aile. De plus, pendant qu’elle apprenait elle-même les techniques d’auto-défenses et de bases de combat, elle avait montré ce qu’elle avait appris à quelques rares élèves. Elle c’était même rapproché d’un en particulier, mais à ses souvenirs, elle eut le cœur brisé. Masaru avait été l’un de ses meilleurs élèves et il avait la volonté d’apprendre. Elle c’était attachée dès le départ.

Un jour, il y eu un problème à l’école et des enfants avaient été grièvement blessés. Les parents avaient fait une plainte à l’école contre le jeune garçon qui avait agressé les leurs, mais le directeur et la commission scolaire avaient ris en disant qu’il était impossible qu’un tel enfant soit dans leur école et qu’il n’aurait pas pu être seul. Ils avaient ris nerveusement et avait ignoré la plainte absurde. Fanakeh avait entendu parler de l’incident et elle était inquiète. Elle avait voulu allez le voir et lui parler pour savoir ce qui c’était passé mais Aldric lui avait fortement conseillé de ne plus donner de cour à l’enfant et de l’évité. Elle était sidérée. Pourquoi devait-elle faire cela? Il lui avait dit que c’était peut-être réellement arrivé et que des métis pouvaient être en refuge clandestinement en ville pour éviter de se faire tuer à l’extérieur. La future enseignante avait protesté, mais son mentor était plus que sérieux. Elle avait tenté de parler au directeur pour qu’il puisse faire quelque chose pour que le garçon ne soit pas jugé à tort et qu’il ne subisse pas de rejet de la part de ses professeurs. Car cette histoire avait faire peur à bien des gens. Mais on la retourna en la menaçant que si elle ne se mêlait pas de ses affaires, elle n’aurait pas son postes d’enseignantes et qu’il lui serait impossible de faire quoi que ce soit. Insultée, elle avait plaquée sa carte d’emplois sur le bureau du directeur et elle l’avait envoyé chez le diable. Elle était alors sortie rapidement du bâtiment et elle c’était plaquer la main sur la bouche ne revenant pas de ce qu’elle venait de dire. Son mentor allait surement être dessus, mais s’il était du même avis que ce fichu directeur, qu’il aille se faire voir aussi.

Elle avait tenté de revoir le jeune garçon, mais son propre entourage l’avait traité de folle d’avoir quitté son emploi prometteur pour l’histoire stupide d’un gamin qui allait surement vivre la même chose que plusieurs autres. Elle c’était fâchée et avait hautement affirmé qu’elle fichait le camp et que ces montres pouvaient tous crever.

Ce sentant coupable elle décida de précipitamment quitté la ville et c’était réfugié dans un village mixte où elle avait appris à vivre avec les métis et où on lui avait demandé en suppliant de faire ce qu’elle avait toujours voulu faire. Enseigner. Elle avait accepté volontiers.

Ce sentant coupable et puisqu’elle avait un mandat d’arrêt sur elle, elle décida de précipitamment quitté la ville et c’était réfugié dans un village mixte où elle avait appris à vivre avec les métis et où on lui avait demandé en suppliant de faire ce qu’elle avait toujours voulu faire. Enseigner. Elle avait accepté volontiers.

Elle eut un sourire triste, mais un nouveau craquement la sortie de ses pensées. Combien de temps était-elle planté l’a? Par la position du jeune homme, elle en déduit que cela ne faisait que quelques secondes. Elle secoua la tête.

-J’y penserais plus tard!

Au même moment, un serpent à la taille 3 fois plus gros qu’un anaconda surgit en hissant. Elle roula alors sur le côté pour ajouter une proie au prédateur et ainsi le rendre confus. Ce qui était certain, c’est qu’il ne fallait pas se faire prendre par ce reptile, il n’en ferait qu’une bouché littéralement. Elle se mit en position de défense, sachant très bien qu’elle ne pouvait pas grand-chose contre ce monstre mais si elle pouvait aider un tant soit peu, l’homme, elle le ferait.

-Que fait-on? Demanda-t-elle à son sauveur tranquillement sans lâché des yeux la presque silhouette de l’animal puisqu’il faisait toujours très sombre.


Dernière édition par Fanakeh le Sam 27 Déc - 10:24, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Sam 20 Déc - 21:27

Masaru attendais que le monstre qui avait provoqué le craquement se montre, avec ce qu’il avait vu sa ne pouvait être que énorme et extrêmement agressif. Avant que la bête ne se montre, Masaru entendit la jeune femme dit quelle y penserai plus tard, il tourna la tête et au même moment un énorme serpent sortit des buissons devant eux. Masaru retourna la tête lentement, sans mouvement brusque. Le serpent le regardait.

- Merde, ça c’est du serpent.

Masaru et le serpent était immobile tout deux observait l’autre. Le serpent dardait l’air avec sa langue comme pour évaluer la force de son adversaire, puis la jeune femme vint se placer a ses coté et le serpent prit vite sa décision. Masaru vit le temps se ralentir, la queue du serpent venais de le frapper dans le ventre. Il se sentit partir vers l’arrière, mais eu le réflexe de créé un bouclier dans son dos. Le coup qu’il reçu le propulsa sur les arbres, il en brisa trois avant de s’arrêter a cause d’un quatrième. Masaru prit un peu de temps avant de pouvoir se relever. Quand il fini par se remettre du choc, il vit la jeune femme qui était prit avec le serpent, celui-ci avait décidé que il serait plus facile de les séparé, que de les affronté les deux a la fois. Masaru utilisa son pouvoir pour se propulser sur la tête du serpent.

- C’est avec moi que tu va te battre maintenant, dit-il en regardant le serpent dans l’œil.

Il utilisa ensuite son pouvoir pour écraser le serpent au sol, mais remarqua vit qu’il y avait un problème. Le serpent n’était pas juste monstrueux sa force l’était tout autant. Masaru ne pourrait plus tenir très longtemps, alors il concentra son pouvoir sur la tête, la queue et le centre de l’animal. Le serpent se débattait toujours et Masaru ne tiendrait plus longtemps.

- Ce rodéo et amusant, mais un coup de main ne serait pas de refus, cria Masaru
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Sam 27 Déc - 11:18

Au commentaire de Masaru, Fanakeh ne dit rien de peur de provoquer le reptile. Malheureusement, c’est ce qu’elle fit en bougeant sur le côté pour surprendre le prédateur en chasse. La queue de l’animal qui frappa Masaru, lui passa au-dessus de la tête et elle ne put s’empêcher de se retourné pour voir s’il l’homme était correct. Elle le vit disparaitre dans la forêt faisant tomber quelques arbres au passage.

La jeune femme se retrouva alors seule pour un moment. L’anaconda s’enroula largement et rapidement autour d’elle comme pour lui créer des murs. Elle fût vite prise au piège. Heureusement qu’elle trainait toujours son katana avec elle. Elle le sorti du fourreau qu’elle avait à la ceinture puis sauta pour ensuite enfoncé la lame dans le corps de l’animal pour ensuite pour monter en sautant de nouveau. Elle plaçait la lame en sens inverse pour ne pas couper la chaire et qu’elle retombe ensuite vers le bas. Et c’était avec évidence que la tête du serpent se trouvait au sommet. Elle vit rapidement une mâchoire géante prête à se refermé sur elle. Fanakeh ferma les yeux et se servit de son arme pour bloquer la gueule de l’animal juste avant qu’elle ne se referme complètement sur elle.

Quand elle ouvrir les yeux, si elle levait la tête, elle pouvait voir dans la gorge du serpent et devant elle se trouvait la langue qui se frottait à elle. C’est passez près.

Soudainement, le reptile releva violement la tête et passa près de découpé l’humaine en deux avec sa propre arme. La katana était resté prise entre les dents de l’animal et lui avait presque coupé un membre. Comme elle avait esquivé la lame, elle avait perdu pied sur le sommet du corps de la créature et c’était de justesse accroché avant qu’elle ne retombe dans le trou créé par le corps du reptile.

La tête du monstre fût comme emporter par la gravité provoquant ainsi une secousse au corps. L’enseignante en profita pour se laisser glisser jusqu’au sol hors des murs de muscles. Elle se retourna alors vers l’homme qui l’avait de nouveau aidé ne comprenant pas vraiment ce qui se passait. Fanakeh s’éloigna un peu voyant l’animal s’affaisser au sol se débattant violemment et une lueur de rage dans les yeux percent. Le sifflement  du serpent sonnait infernal et rempli de menace.

Masaru demanda alors de l’aide. Fanakeh n’avait aucune idée quoi faire contre ce géant. Elle secoua la tête puis couru chercher sa katana toujours prise entre les dents de la créature comme un cure-dents. Après avoir tiré quelques secondes, elle finit par récupérer la lame qu’elle alla planter dans l’œil gauche du reptile espérant atteindre le cerveau pour le tuer sans trop de douleur. Malheureusement ce ne fut pas aussi facile que prévue.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Sam 27 Déc - 13:04

Lorsque la jeune femme planta son katana dans l’œil du reptile, celui-ci eu une pousser d’adrénaline et Masaru ne réussi plus à le retenir. Masaru fut projeter au sol et le serpent se releva de toute sa hauteur. Masaru tomba sur son épaule et ressentie une énorme douleur, finalement il avait été plus blessé qu’il le croyait. Il se releva à son tour et le serpent avait tourné la tête pour les regarder de son œil valide. Masaru sentit une rage énorme l’envahir. Il se concentra et sauta grâce a son pouvoir, attrapa au passage le katana de la jeune femme. Comme l’arme était dans des tissus mouts il commença par couper tout sur son passage, jusqu'à frapper l’os du crane et rebondir pour fini par sortir de l’œil suivi du chute de sang. Le serpent lança un cri de douleur et se retourna vers Masaru. Masaru créa une plateforme et si accrocha, ce qui donnait l’impression qu’il était collé a un mur invisible au beau mieux du ciel. Le serpent émit un cri de rage et se lança sur Masaru. Quand a lui, Masaru, sauta a nouveau et le serpent s’écrasa sur la plateforme. La plateforme s’enroula ensuite autour de la tête du monstre et l’écrasa à nouveau au sol. Masaru atterrie derrière la tête de l’animal et utilisa le katana pour soulever une des écaille du serpent et l’arracha d’un coup puissant amplifié par son pouvoir. Le serpent lança à nouveau un cri de douleur et tenta de se relever, mais sa tête était toujours immobiliser pas la plateforme de Masaru, amplifié par sa rage, alors le serpent essaya d’utiliser sa queue pour arracher Masaru de son dos. Masaru immobilisa la partie de l’animal juste derrière lui empêchant le serpent de l’éjecter,  il utilisa ensuite l’arme pour entaillé le muscle et exposer la colonne vertébrale de l’animal. Il prit le katana plein de sang et visa entre deux vertèbres et coupa la colonne vertébrale du monstre. Le corps fut parcouru d’un spasme puis s’immobilisa.

Masaru relâcha son pouvoir descendit du corps de l’animal, il remarqua que l’œil du reptile le regardait avec une lueur de rage, puis la lueur de vie qui animait l’œil disparu. Masaru s’accota ensuite au corps encore chaud de l’animal, l’adrénaline causer par le combat commença à disparaitre et plus elle disparaissait plus la douleur qu’il ressentait augmentait jusqu'à l’immobilisé. Il avait trop poussé sur son pouvoir depuis son entré dans cette maudite forêt, mais au moins la jeune femme était saine et sauf. Masaru sourit même si ce geste le fit souffrir.

- Si ça ne te dérange pas je vais faire une petite sieste.

Masaru prit ensuite le katana avec son pouvoir et le déposa devant lui.

- Merci il m’a été très utile, dit-il en fermant les yeux.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Dim 28 Déc - 15:55

Fanakeh lâcha son katana à la réaction violente du serpent qui se redressa alors. Il était beaucoup plus grand que ce qu’elle croyait. Mon dieu! Pensa-t-elle. Elle figea quand le reptile les regarda de son œil disponible. Masaru lui sauta de nouveau puis elle ne put voir très bien ce qui venait d’arrivé, mais l’animal lâcha des cris de douleurs une ou deux fois. La rage se faisait sentir dans le combat qui semblait ardu. Puis soudain le serpent tomba au sol en se débattant violemment puis plus rien.

La jeune femme décida de s’approcher pour voir ce qui en était de l’homme qui l’avait aidé. Elle fût heureuse de voir le garçon assit en vivant accoté sur l’animal paralysé et en apparence sans vie. Fanakeh n'était pas certaine si le monstre était bel et bien mort mais s’approcha tout de même de Masaru. Celui-ci lui demande s’il pouvait faire une sieste mais cela inquiétait Fanakeh. Il y avait des risques que cela soit dût à un traumatisme crânien et le jeune homme pouvait en subir des conséquences. L’homme lui rendit son épée en ajoutant qu’elle avait été très utile et la remerciant. Puis il sombra dans l’inconscience.

Fanakeh paniqua un moment. Merde, merde, merde! Il fallait qu’elle le sorte de là. Elle n’était pas sûr de pouvoir porté le corps, mais elle devait l’aidé. Elle prit son arme que Masaru lui avait redonné puis s’approcha de la tête du serpent pour voir s’il était bien mort. Mais il n’y avait plus aucun signe de vie. Elle utilisa donc sa lame puis découpa un grand morceau de la peau du reptile. Étant une peau assez résistante elle pourrait sans servir pour tirer l’homme jusqu’à la sortie de la forêt.

Donc, une fois la peau découpée, elle finit par réussir à coucher Masaru dessus sur le dos. Elle l’enveloppa un peu dans une couverture qu’elle avait avec elle dans son sac de survis puis elle attacha la peau de serpent autour du garçon avec une corde. Elle prit aussi de la chaire de serpent si jamais ils avaient besoin de nourriture. Elle l’enveloppa aussi dans un tissu épais puis le mis dans son sac.

La peau glissa relativement bien sur le sol ce qui facilita le transport. Cependant, la forêt semblait toujours aussi dangereuse. Elle entendait des craquements partout autour d’elle. Quelques hurlements d’animaux lointain qui donnait des frissons dans le dos et qui la faisait sursauter à chaque fois et lorsqu’elle entendait un bruit plus près, elle s’immobilisa et attendait un moment restant près de Masaru pour ne pas que sa situation se dégrade.

Elle arriva finalement dans une partie où la lumière remplissait la forêt comme si elle venait des arbres mais sans que ceux-ci soient aveuglants. Elle s’arrêta un moment puis prit une gorger d’eau avant de continuer. Elle était tellement inquiète pour le garçon qu’elle ne pensa pas de le regarder pour savoir à quoi il ressemblait. Elle voulait absolument trouvé un endroit où il pourrait être guéri. Soudain, une ombre se promenait près d’elle. Elle ne pouvait voir aucune forme mais savait qu’il y avait bel et bien quelque chose. Elle n’osa pas bouger puis tenta du mieux qu’elle pouvait de ne pas quitter la chose des yeux, même si elle ne la voyait pas vraiment.

Des yeux rouges la regardèrent alors d’un coin sombre. Elle trembla sous une pression invisible qui la terrorisa. Elle distingua une forme plutôt bizarre. Un être ayant des cornes ressemblant à un serf. Son corps semblait fait de feuilles et de branchages de tout genre. C’était plutôt bizarre car il semblait faire partie complètement de la forêt et même qu’il sortait du sol. Il s’approcha d’elle et en voulant reculer, Fanakeh trébucha sur une branche puis tomba au sol.

- Qui ou qu’êtes-vous?

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Nahele le Dim 28 Déc - 15:58

Cela faisait bien longtemps qu’il n’y avait pas eu d’être vivant autre que les animaux de la forêt à c’être aventuré aussi loin dans ses sombres bois. La jeune humaine lui demanda qui il était. La langue que la jeune mortel employait semblait être une langue commune. Il y avait de cela très longtemps que Nahele ne l’avait pas parlé et il avait peur d’être un peu rouillé.

-Cela est moi plutôt, qui devait te posé cette question… Dit-il alors d’une voix grave et profonde comme un murmure grondant. Que toi fais-tu ici?

L’humaine sembla inquiète et terrifier. Nahele remarqua alors quelque chose près de la jeune femme. Il s’approcha alors rapidement pour voir ce qui se trouvait dans le rouleau de matière qu’il n’avait jamais vu de la sorte. Il semblait y avoir un homme enroulé dans le rouleau de tissus de tout genre.

L’esprit tenta alors de parler avec la femme. Il lui proposa de l’aidé car il ne sentait pas de mal venant d’elle-même si elle était évidemment prête à tout pour protéger son compagnon de route. L’être de la nature lui demanda de se clamé et de le suivre. Des racines s’élevèrent du sol puis transportèrent Masaru derrière le maitre de la nature. Il arriva finalement à un espace vide de la forêt où se trouvait un petit étant ainsi qu’un petit hôtel où se trouvait une marre d’eau au centre. L’endroit était plus que paisible.

Les racines déballèrent le paquet dans lequel était enveloppé l’humain puis le soulevèrent doucement le déposant ensuite près de l’hôtel. Une petite tige entra dans le bouche du jeune garçon puis s’illumina d’une forte lumière verte.

Nahele voyant la jeune fille qui l’avait suivi lui assura que Masaru allait s’en sortir et qu’il n’y avait plus de danger. Voyant que Fanakeh était toujours douteuse et qu’elle semblait avoir toujours peur, il prit une forme qu’elle aurait plus confiance.
avatar
Nahele

Messages : 5
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Mar 30 Déc - 21:12

Masaru ouvrit les yeux, il était dans une cuve de verre et il flottait dans un liquide visqueux. Il était entouré de cuves similaires, remplit d’enfant entre deux et cinq ans. Puis il cligna des yeux et il était désormais seul, mais entouré d’homme en sarrau blanc. Il cligna des yeux encore une fois, mais cette fois il était retenu au sol par des racines. Il essaya de ce débattre, mais il était complètement immobiliser. Sous l’effort il ferma les yeux et quand il les rouvrit, une plante c’était glisser dans sa bouche. Il serra les dents de toutes ses forces et balança la tête de droit à gauche pour couper la plante. Quand il la sentit finalement céder, il tourna la tête et la cracha, le plus loin possible. Il essaya ensuite de ce lever, il ne savait pas où il était. Il regarda autour de lui et vu la jeune femme parler avec quelqu’un. La personne était plus petite que lui et quand il la regarda de plus près il reconnu l’uniforme que portait les soldats a la base militaire. Il sauta en bas de la table et commença à courir vers l’inconnu. Il utilisa son pouvoir pour ramener les bras de l’inconnu vers l’arrière et les attrapa, il plaqua ensuite l’homme au sol. Il utilisa son pied pour garder l’homme au sol et tourna la tête vers la jeune femme.

- Vous allez bien, dit-il en s’adressant à la jeune femme.

Il tourna ensuite la tête vers l’homme.

- Qui es-tu? Où nous as-tu emportés?, dit-il en augmentant la force sur l’homme.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Sam 3 Jan - 16:47

Fanakeh trouva que l’homme de la forêt avec un drôle d’accent. Il parlait cependant bien. Elle répondit alors à la question.

-Vous savez, ont dit de cette forêt qu’elle est maléfique et je n’ai pas voulu y croire alors ma curiosité à emporter mes craintes vis-à-vis de cette endroit.

Fanakeh vit alors l’étranger se diriger vers son compagnon de chemin et elle voulut s’interposer mais elle n’en eu pas la chance. Elle n’était pas sur de vouloir accepter l’aide du nouveau venu, elle n’eut pas vraiment la chance de protester non plus, que des racines c’étaient déjà soulevés et qu’elles transportaient le garçon. Elle le suivit donc, ne voulant pas laissez les deux inconnu seuls.

Ils débouchèrent sur un espace plus grand et lumineux sans pour autant être ouvert au ciel. C’était plutôt très calme et l’endroit respirait la spiritualité. Fanakeh se sentait tellement bien en cet endroit. Cependant, elle restait anxieuse de ce que l’homme de plante allait faire pour aider Masaru. De plus que les racines semblaient bouger d’elles même, l’humaine vint à se demandé s’il ne serait pas mieux de les arrêter. Une lumière verte s’illumina d’une d’entre elle et entrait dans la bouche du garçon qui lui semblait soudainement avoir déjà vu quelque part.

Cependant, une surprise la fit penser à autre chose. L’homme de plante avait forme humaine. Du moins, il en avait tout l’air. Elle ne savait trop quoi penser. Qui était cet homme.

-Qui êtes-vous? Demanda-t-elle de nouveau.

Soudainement, une ombre passa dans son angle mort puis plaqua l’homme avec qui elle parlait au sol. Elle fit le saut puis fit un bond en arrière. Elle vit alors Masaru quand celui-ci lui demanda si elle allait bien.
Masaru demanda ensuite à l’homme aux yeux et cheveux vert qui il était et où il avait bien pu les emporter.

Fanakeh voyant que Masaru était en train d’écraser l’homme de la nature, reprit ses moyens puis voulu aidé celui qui les avait aidé.

-Non arrête. Il n’a rien fait de mal, c’est lui qui t’as aidé quand tu étais inconscient. Il ne nous veut pas de mal et il nous a conduits là où on ne risque pas de se faire attaquer par des monstres.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Nahele le Sam 3 Jan - 17:04

Nahele ne fut pas surpris de la réponse de l’humaine mais soupira légèrement pour lui-même puis se dit que les humains causerais leur propre perte à cause de leur curiosité qui ne cessait de grandir à chaque fois qu’ils obtenaient une réponse.

Une fois qu’il fut en apparence humaine, il senti dans ses racines, que Masaru bougeait. Il crut alors que ce n’était qu’inconsciemment donc il ne fit rien. La jeune femme lui redemanda alors qui il était. Mais lorsqu’il venu pour répondre, les racines cédèrent contre une forte puissance et il se tourna vers l’hôtel. Il se laissa attraper par l’humain car cela le calmerait un peu, mais il fut alors mit au sol et une pression sur le lui le tenait complétement collé au sol. Le fugitif lui demanda alors qui il était. Comme s’il allait lui répondre dans cette situation. Il entendit alors Fanakeh dire au garçon de se calmé et que la victime n’était pas mauvais. Ah les filles ont toujours eu le cœur tendre.

N’attendant pas de se faire complètement écraser, Nahele s’enfonça dans le sol pour ressortir plus loin de nouveau sous sa forme de branchage.

-Vous devriez faire attention à qui vous vous attaquez humain si vous ne vous voulez pas vous faire prendre au piège. La voix était grave et semblait venir d’un écho de la forêt. –Je ne vous veux aucun mal. Mais si vous ne me donnez pas le choix, je ne verrais pas d’autre option que de veiller à ma sécurité.
avatar
Nahele

Messages : 5
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Lun 5 Jan - 4:16

(je tien a le dire, même moi je le tuerai surement pour ce qu'il va faire, alors le tuer pas s.v.p)

Masaru vit l’homme disparaitre dans le plancher et il tourna en rond le cherchant du regard. Il aperçu un tas de branche sortir du sol et mis sa main derrière sa tête.

- Désoler monsieur l’esprit, j’ai confondu votre corps avec un uniforme de camouflage utiliser dans l’armé, dit-il avec un petit rire.

D’un coup, Masaru sentit une douleur vive dans le centre de sa tête. Il tomba à genoux se tenant la tête à deux mains. Quand il se releva, son regard avait changé. Il était passé d’un regard de protecteur à celui d’un maniaque. Il utilisa son pouvoir pour se projeté  près de l’esprit.

- Pratique votre tour de passe-passe. Ah oui avant d’oublier, je ne sais pas ce que vous avez fait, mais j’aime ça. J’ai l’impression de déborder d’énergie.

Puis il se projeta sur l’autel au il se trouvait quelque instant plus tôt.

- YOUHOU, LES MONSTRES, OU VOUS ETES? JE VEUX DE L’ACTION PAR ICI, cria-t-il.

 Il sauta ensuite en bas de l’autel et couru jusqu'à la jeune femme.

- Et toi beauté, ça te dit un peu d’action? Dit-il en fessant des petits ronds avec son bassin.

Sans même attendre la réponse de la jeune femme, il attrapa sa tête entre ses mains et plaqua ses lèvres aux sienne avant de lu enfoncer la langue dans la bouche. Il la lâcha et éclata de rire.

- Tu sais quoi même si tu n’es pas au niveau de Miyuu…

Puis il marqua une pause, ce nom avait un gout bizarre comme s’il avait été oublié depuis longtemps. Il secoua la tête et repris.

- Tien sa fait longtemps que je n’ai pas prononcé ce nom. Bof de toute façons ce que je disais c’était : que même si tu n’arrive pas a son niveau, je veux bien passer une nuit avec toi poupée.

Il appuya ses dires en mettant une main sur les fesses de la jeune femme et attrapa un de ses seins de l’autre.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Lun 5 Jan - 18:06

Fanakeh était très inquiète que Masaru ne tue Nahele. Mais lorsque celui-ci disparu dans le sol elle resta complètement surprise. Elle fut tout de même soulager quand l’esprit de la nature leur dit tout de même qu’il ne leur voulait pas de mal mais comprit que les menaces n’étaient pas que légère.

Elle se tourna alors vers son compagnon de chemin et lorsqu’il s’excusa, elle crut reconnaitre qui il était. Elle allait dire quelque chose quand soudainement le jeune garçon se prit la tête entre les mains. Elle s’approcha un peu puis quand il releva la tête, elle fût soulagée au départ mais voyant son nouveau regard une peur grandit au fond d’elle. Quelque chose lui dit de s’éloigner. Mais l’information n’eut pas le temps de se rendre dans ses jambes que Masaru explosa.
En un instant, le garçon se retrouva près de l’esprit. Il lui dit alors quelque chose que Fanakeh ne comprit pas. Puis il se retrouva sur l’autel puis se mit à crier au monstre de venir le retrouver.

L’enseignante ne voulait pas bouger de peur de faire remarquer sa présence au fugitif. Elle savait que si elle ne sauvait dans la forêt, qu’elle n’irait pas très loin. Quand elle le vit alors courir vers elle, elle figea. La suite l’offensa énormément. Devant l’agissement de Masaru, Fanakeh rougit de honte. Mais qui était cet homme mal élevé. Ses doutes de reconnaitre le jeune homme s’évapora. Elle ne connaissait personne de la sorte.

La suite se passa trop vite pour qu’elle puisse réagir. Il lui prit la tête, l’embrassa et lui passa la langue avant de la relâcher. Elle mit ses mains devant sa bouche, puis l’autre se mit à lui donner des comparaisons avec une autre fille et que malgré tout il voulait la baiser. La suite fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase.

Elle le frappa de toutes ses forces au visage et avant qu’il ne soit le temps de se remettre les idées en place, elle lui donna un coup de genoux dans les parties.

-ESPÈCE DE SALOPARD! ÇA NE VA PAS LA TÊTE? SI TU VOULAIS QUE JE T’EN COLLE UNE T’AVAIT QU’A LE DEMANDER!

Fanakeh lui donna alors un violent coup de pied dans le ventre qui le propulsa un peu plus loin.

-SI TU VEUX TE BATTRE ENFOIRÉ, C’EST AVEC MOI QUE SA VA CE PASSER!

Elle enleva sa cape de voyage puis la jeta plus loin. Elle se mit alors en position d’attaque et avait la ferme intention de faire ravaler les paroles à Masaru.

-J’vais te faire ravalé tes insultes et si sa passa pas, tu vas le sentir ailleurs. Lâcha-t-elle plus qu’en colère.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Nahele le Lun 5 Jan - 19:20

Nahele se contente de regarder la réaction de l’humain. À la mention de l’énergie qu’il lui avait donnée, il se dit simplement que c’était un effet secondaire à l’énergie sur un humain. Il s’éloigna alors un peu plus loin pour laisser la place au deux humains de réglé leur différent puis se dit qu’il se devait de protégé le temple si jamais il arrivait quelque chose.

Il resta surpris des insultes que la femme envoya à l’homme mais se dit qu’il serait mieux de ne pas s’en mêler. Il connaissait déjà des esprits femelles qui ne fallait pas mettre en colère. Alors si une femme était déjà en colère, il ne voulait surtout pas s’interposer.
avatar
Nahele

Messages : 5
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Mar 6 Jan - 5:51

Masaru reçu un coup au visage puis un autre dans les partis, ce qui le fit tomber a genoux et avant qu’il puisse se relever, fut propulser par un coup de pied au ventre. Masaru roula et fini sur le ventre, quand il eu la force de ce relever, il se releva seulement, a moitié, avec les bras avant de cracher du sang.

- Que sait-il passer? Demanda-t-il encore sonné.

Puis il commença a chanté pendant qu’il fini de se relever comme si rien n’était.

- Fait dodo, fait dodo, petit Masaru. Je m’amuse, alors laisse moi ton corps. Fait dodo, fait dodo.

Quand il eu fini de chanter, il éclata de rire.

- Désolé, j’ai perdu la connexion deux secondes. Rawr, tu es une vrai tigresse toi, j’aime ça, Masaru a toujours su s’entouré de belle jeune femme forte. Quelle insulte? Je dis que je veux coucher avec toi, c’est loin d’être une insulte. Oh aller madame, montré-moi une autre leçon, puis il recommença a faire des petits rond avec son bassin.

Il se retourna ensuite vers l’esprit.

Hey sans vouloir vous offenser, il y aurait pas une chambre ou encore un endroit, ou on pourrait passer a l’action sans être dérangé.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Dim 11 Jan - 14:31

Fanakeh ne comprit pas trop ce qui se passait. Masaru avait demandé ce qui se passait mais semblait se parler à lui-même. Il se mit alors à rire et la jeune femme se dit qu’elle devait être prête à se défendre. Le garçon dit alors qu’il avait perdu la connexion quelques secondes… La connexion? Que lui arrivait-il seigneur? Il prononça alors le nom de Masaru. Finalement, c’était bien celui qu’elle pensait. Mais pourquoi parlait-il à la troisième personne?

Elle s’arrêta de penser quand une nouvelle vague de colère la submergea. L’autre humain, sans porter attention à ce qu’elle ressentait, demanda une chambre privé pour les deux.

-Il va falloir que tu me passe sur le corps avant que je te permette de me toucher comme tu le veux! Viens te battre abrutis!

Fanakeh se pencha doucement ne lâchant pas son adversaire des yeux. Il ne fallait pas qu’elle rompt le contact car il allait en profité pour disparaitre. Elle ramassa discrètement 2 cailloux puis garda une pause. Lorsqu’elle senti une ouverture, elle lança ses deux cailloux en direction du fugitif. Elle profita alors de sa diversion puis fonça sur l'homme par la droite.

Arrivé à Masaru, elle le frappa dans l’estomac. Elle s’accrocha à son épaule puis sauta par-dessus lui pour atterrir dans son dos.  Elle lui donna un coup derrière le genou gauche pour le forcer à s’agenouiller puis passa son Katana sous la gorge de l’autre humain.

-Maintenant tu vas te calmer!


Dernière édition par Fanakeh le Dim 11 Jan - 14:41, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Nahele le Dim 11 Jan - 14:39

Nahele se tourna vers Masaru quand celui-ci lui demanda s'il avait une pièce quelque part sans être déranger.

-Désoler mais il n'y rien du genre ici. Vous devrez-vous débrouiller comme vous le pouvez.

Il reprit donc sa forme racine puis alla disparaitre dans les bord de la forêt pour surveiller que de les deux humains allaient faire. Il se demanda pourquoi ils les avaient emporter dans ce lieu sacrer. Il créa une barrière spirituelle à l'endroit où ce trouvait les deux autres pour qu'aucun dommage ne soit causer au lieu où ils se trouvaient. S'ils s'entretuaient, ce n'était pas son problème, mais il ne voulait pas que son espace soient détruit pour de tel histoire.
avatar
Nahele

Messages : 5
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Lun 12 Jan - 13:13

- Ha et bien, c’est dommage, on va faire ca ici alors, répondit-il quand l’esprit lui répondit par le négatif.

Masaru se retourna quand la jeune femme s’adressa a lui, sans toute fois la comprendre. Quand il entendit un bruit sur sa droite, il se donna un coup de sa main sur le visage et laissa sa main tranquillement glisser le long de son visage.

- Le coup de la division avec les pierres, vraiment? Tu me prends pour un imbécile ou quoi?

Quand il ouvrit finalement les yeux, la jeune femme était à un pas de lui. Il reçu un coup dans l’estomac, elle passa ensuite dans son dos avant de l’obligé à se mettre a genoux et de lui passer l’épée sous la gorge. Masaru commença à rire en toussant de temps en temps.

- Et bien on dirait que je suis un imbécile finalement. Tu sais quoi je crois que je t’aime de plus en plus, dit-il en remontant sa main le long de la jambe de la jeune femme.

Il entoura deux de ses doigts d’un bouclier avant de simuler une toux et ainsi glisser ses doigts derrière la lame, puis il recommença à rire.

- Le seul problème dans ce que tu viens de faire c’est me sous estimé, tu aurais dut me trancher la tête quand tu en avais l’occasion.

Il utilisa ses doigts pour pousser la lame, d’un coup violent et utilisa sa main pour attraper la main de la jeune femme qui tenait l’épée, immobilisant celle-ci. Il utilisa ensuite la main qui était sur sa cuisse pour lever sa jambe avant de donner un coup de tête dans son estomac. Il fini par attraper le cou de la jeune femme avant de la passer par-dessus son épaule à nouveau. Il sauta ensuite et s’assit sur les hanche de la femme et immobilisa ses bras avec ses main. Il la regarda ensuite.

- Je dois avouer, j’adore les femmes qui me résistent.

Il appliqua une force sur les bras de la jeune femme avec son pouvoir, libérant ainsi ses mains. Il commença ensuite a remonté le chandail qu’elle portait. Masaru ressentit au même moment un douleur vive à la tête, il ferma les yeux.

- Masaru, tu ne va pas m’arrêter en si bon chemin. Je vais terminer ce que j’ai commencé.

Il se donna ensuite un coup à la tête avant d’ouvrir les yeux.

- Désoler l’autre n’aime pas vraiment ce que je fais.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Ven 16 Jan - 10:18

Fanakeh ne prenait pas vraiment son adversaire pour un imbécile, mais on peut toujours s’essayer. Des fois, les trucs les plus simple sont oublier et ils fonctionnent parfaitement. Le truc des ciseaux est l’exemple parfait. Elle ne fut pas vraiment surprise que sa tactique ne fonctionne pas mais elle ne s’attendait pas à l’entendre rire.

Elle recula quand Masaru lui toucha la jambe. Merde! Quel imbécile. Elle l’avait laissé filer et l’homme avait raison, il aurait dû lui trancher la tête quand elle en avait eu l’occasion. Puis en moins de deux, elle se retrouva complètement au sol et le garçon par-dessus elle.

Réalisant ce qui venait de se passer, plus ce que Masaru venait de dire et ajoutant la position dans laquelle ils étaient, elle rougit. Soudain, il lâcha ses poignets, mais elle ne pouvait pas bougé pour autant. Elle commença à gigoter pour de déprendre quand il commença à relever son chandail.

Puis il eut quelque chose… Elle ne S’arrêta pas pour lui demander s’il allait bien. Elle en profita pour lui donner un coup de genoux dans le dos pour le basculer vers l’avant puis fit une culbute vers l’arrière pour inverser les positions.
À son tour, elle était assise sur lui et elle lui tenait les poignets.

-Maintenant tu pourras plus bougé! Dit-elle avec toujours une teinte rosé au visage.

Elle chercha son Katana des yeux mais ne le vis pas. Où l’avait-il envoyé? Mais bon ce n’était pas le temps, elle ne devait pas baisser sa garde. Comment pouvait-elle le mettre H.S…? Elle ne voulait pas le tuer, pas après qu’il l’est aidé dans la forêt. Comment pouvait-il avoir passé d’un point A au point B d’une telle façon. Urgh… Comment allait-elle faire.

Elle risqua alors un coup à la tête au risque de lâcher l’un des poignets de Masaru.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Sam 24 Jan - 2:39

Masaru bascula vers l’avant, à cause d’un coup dans le dos.  A son tour la jeune femme se trouvait assit sur lui.

- Oh, tu aurais dû me dire que tu voulais être en position de force, je t’aurais laissé sans problème, dit-il en éclatant de rire.  Si tu crois vraiment  que tu peux m’immobiliser ainsi, tu as rien comprit.

La femme essaya de lui donner un coup de tête, mais lorsqu’elle percuta, il commença à exercer une force avec son pouvoir et la colla sa tête a la sienne.

- Aïe, ta la tête plus dure qu’il y parait. J’aime quand on me maltraite, je ne vis que pour ça, je ne vie qu’à cause de ça.

Il envoya une impulsion fessant basculé la jeune femme, se servant de sa tête comme point de rotation. Il imita ensuite la jeune femme et retrouva sa position initiale.

- Si tu veux on peut jouer encore longtemps à échanger nos places ainsi. Bon, cette fois, je veux au moins voir tes deux jolies collines.

Il utilisa son pouvoir pour plaquer la jeune demoiselle au sol et commença à remonter son chandail, mais juste avant que celui-ci puisse voir la couleur du soutien-gorge de la femme, il sentit une atroce douleur dans sa tête. La seconde suivant, il eut une explosion de son pouvoir en lui et la demoiselle, ce qui le projeta, seulement lui, sur un arbre se trouvant à près de cinquante mètre, de l’autre côté de la clairière. Il s’écrasa dans un énorme fracas et tomba a quatre patte, avant de ce mettre a genoux.

- JE T’AI DIT DE LA LAISSER TRANQUILLE, cria Masaru.

- ET MOI JE T’AI DIT QUE JE FINIRAIS CE QUE J’AI COMMENCER, ce répondit a lui-même.

Il attrapa ensuite sa tête avant de commencer à crier si fort qu’il aurait pu réveiller un mort. Pendant ce temps Kurai libéra un peu son emprise sur le corps, ce qui permis aux deux entités de ce manifester, dans les pensé de l’autre.

- J’ai finalement compris qui tu étais vraiment.

- Commençais à être temps je t’ai dit que j’étais ta haine.

Masaru chargea Kurai et celui-ci se servit de la charge de Masaru pour le faire passer par-dessus lui avant de le plaquer au sol d’une poigne de fer.

- Tu es sur d’avoir compris?

Masaru réussi a planté ses doigts dans les yeux de Kurai, se servant ainsi de son réflexe pour ce libéré et le combat s’enclencha réellement. Plus le combat durais et plus il perdait de la force, par contre Kurai semblais de plus en plus fort.

- Non tu as vraiment rien compris.

Masaru analysa, si il continuait de cette façon, il était sur de perde alors, comment le vaincre ? C’est à ce moment que la phrase que Kurai avais prononcé la première fois qu’il s’était manifesté lui revenu en mémoire. Il était sa rage refoulé, il ne pouvait donc pas le détruire et en plus sa rage envers l’entité de Kurai grandissait. Il avait maintenant compris sa rage contre son côté maléfique augmentait son pouvoir. Il chargea a nouveau, mais cette fois, il enlaça Kurai.

- Tu fais qui au juste ?

- J’ai vraiment compris et je j’accepte toute la rage qui te compose.

Kurai se déforma et fus aspiré dans Masaru.
Dans le monde réel, son corps arrêta finalement de crier avant de s’écrouler au sol. Apres quelque seconde, il se releva avec difficulté et quand il ouvrit les yeux, ils étaient d’un mauve intense avant de revenir à la normal en quelques secondes.

- Finalement tout est revenu a la normal, dit-il en s’accotant a l’arbre qu’il avait percuter plus tôt.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Jeu 29 Jan - 6:39

Les propos de Masaru déstabilisèrent Fanakeh. Mais de quoi parlait-il ce pervers arrogant. Lorsqu’elle lui donna alors le coup de tête, elle resta colla à celui de l’autre humain et celui-ci en profita pour échanger les positions de nouveaux. Elle resta sans voix et un peu sous le choc. Elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Cet homme n’était pas normal. Que lui était-il arrivé?

- Lâche-moi! Qui es-tu?

Le fugitif la colla au sol d’une façon dont l’enseignante n’avait aucune idée. Ensuite, le garçon commença à relever le chandail de la femme. Elle commença à se débattre. Elle cria un non! Puis soudain Masaru fut propulsé. Elle vint même à se demander si elle avait fait cela, mais chasse rapidement cette idée. Elle put enfin se rassoir et regarda ce qui se passait avec son compagnon de route qui se mit alors à crier. Elle se releva vite fait et se mit à courir dans la forêt ramassant son Katana au passage. Elle n’allait pas attendre la sagement que son agresseur revienne à l’attaque. Il allait devoir la rattraper. Espérons qu’elle arriverait à s’en sortir.

Fanakeh n’entendait plus Masaru crier. Elle craignait alors qu’il soit parti à sa poursuite. Plus elle avançait dans la forêt, plus celle-ci devenait sombre et inquiétante. Elle vint à se demander si elle ne courait pas en rond. De peur que ce soit le cas, elle s’arrêta et se cacha dans un buisson. Il y avait plein de bruit autour d’elle et elle tremblait. Elle tenait son arme très fort dans ses mains, prête à attaquer si tel était nécessaire.

Malheureusement elle ne pouvait cesser de trembler et sa respiration était forte. Son stress l’envahissait. Ce n’est que lorsqu’elle senti quelque chose passer sur sa jambe et se resserrer sur elle qu’elle se souvint où elle se trouvait. Oh non! Quelque chose la traina alors par terre. Elle planta la Katana dans le sol pour s’agripper à celle-ci pour ne pas être emporter par elle ne savait quoi.

Que ce passait-il. Pourquoi ce trouvait-elle en une telle situation. Elle espérait qu’on vienne l’aidé de nouveau mais quand elle repensa à Masaru, elle se figea et ses main devenant glissante de nervosité, glissèrent sur la lame et elle s’entailla les mains laissant une trainer de sang sur le sol. Elle lâcha un cri.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Masaru le Lun 2 Fév - 9:44

Masaru ressentait une vive douleur a la tête et il avait de la difficulté a bougé ses membres. Quand il essayait de levé un bras, il le soulevait de quelque centimètre avait de le laisser retomber, mais au moins, il sentait sa force lui revenir petit à petit. Il releva lentement la tête et remarqua que la jeune femme avais disparu. Il essaya de se relever en s’accotant à l’arbre, mais dès qu’il fit un pas il tomba à genoux. Quelque instant plus tard, il réussi finalement a ce tenir sur ces jambes, même si ses mouvements étaient encore engourdie, il avait retrouvé le contrôle complet de son corps. Il retrouva une mobilité convenable juste avant d’entendre un crie venir de la forêt. Il reconnu la voix de la jeune femme, mais quand il essaya de courir, il ressentit une faiblesse et retomba a genoux. Il se projeta alors dans sa direction, car même si son corps avait de la difficulté, son esprit lui était déjà rétablit. Il arriva sur les lieux en quelques secondes, mais aucune trace de la jeune femme. Ou pouvais t’elle être? Il commença a tourné en rond, cherchant une piste. À son troisième tour, il vit quelque chose briller dans un buisson. Il s’approcha et remarqua que c’était le Katana de la femme et il avait du sang dessus. Il arracha l’épée du sol avant de voir la trace laisser par le sang. Il se lança à la suite du sang et fini par voir une main entrée dans un buisson, et celle-ci avait la paume en sang. Il se lanca a travers du buisson a l’aveuglette et attrapa l’avant bras de la jeune femme avant de commencer a glisser a son tour.

- T’en fait pas je te tien, dit-il en plantant le Katana dans le sol. Je vais te sortir de là, reste tranquille.

Il reçu un choc quand son bras qui tenait le Katana fini de se déplier et commença à les retenir. Il eu un petit crie de douleur, mais essaya de prendre appuis au sol de se lever un peu et de regarder se qui tirait la jeune femme. Il tourna la tête et vit des lianes tiré sur elle.

- Je ne peux pas les avoir d’ici, je dois me rapprocher. Tu me fais confiance?

Il savait très bien que la femme ne lui ferait surement plus jamais confiance, mais c’était sortit tout seul. Il n’attendit pas la réponse et retira le katana du sol, ce qui eux pour effet de les projeter plus loin et de laisser un peu de mou dans les lianes. Pendant leur envole, il fit sur de tenir la jeune femme d’une main et le katana de l’autre avant de se projeter derrière elle et passer son bras autour de sa taille. Il plaça ensuite le katana de telle sorte que le coté non coupant de la lame soit accoté a son avant bras. Utilisant la force de ‘impact avec le sol, il coupa les lianes avant de se relever avec la jeune femme dans les bras.

- Désoler j’était pas moi-même.
avatar
Masaru

Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Fanakeh le Lun 2 Fév - 10:48

Pendant qu’elle se faisait tirer, Fanakeh avait planté ses ongles dans le sol même si cela n’eu pas grand d’effet. Elle lâcha prise quand elle se cassa des ongles sur des cailloux dans le sol et même un ou deux se détachèrent complètement. Elle ne put retenir les larmes plus longtemps sentant des choses glisser contre ses jambes. Elle n’aurait dû jamais venir dans cette maudite forêt. Elle baissa la tête incapable de se défendre et espérait juste pouvoir attraper une branche bien solide pour pouvoir survivre plus longtemps.

Lorsqu’elle commença à disparaitre dans les feuillages et qu’elle se dit qu’elle allait disparaitre de ce monde, quelque chose lui attrapa alors le bras. Cela l’étonna beaucoup et une lueur d’espoir brilla dans ses yeux. Sa course n’était pas stopper, mais elle n’était plus seule.

Quand elle entendit la voix de Masaru qu’il lui dit qu’il la tenait, elle trembla et donna un coup par réflex pour ce dégagé de l’homme. Non… Non… Pourquoi?!....

Malheureusement, il ne la lâchait pas. Elle se figea. Qu’est ce qui était pire. Finir enterré sous des lianes et des arbres à nourrir le sol de la forêt et être oublier du reste du monde ou être violer par cet homme qui ne garantissait pas de la laisser plus en vie après. Elle trembla encore et serra le poing déjà douloureux.

- Lâchez-moi! Laissez-moi tranquille! Je… j’ai… Allez-vous-en! Je ne veux rien savoir de vous!

Mais l’humain refusa toujours de la laisser. Il lui demanda même si elle lui faisait confiance. Quoi? Mais bien sûr que non. Elle venu pour répliquer quelque chose mais sa voix trembla et aucun sons très clair en sorti. Mais s’en même attendre la réponse, elle se fit alors emporter plus rapidement par les lianes et Masaru qui était toujours accrocher à elle. Celui-ci passa par-dessus elle et ne pouvant se retrouver pour voir ce qu’il faisait, elle cria.

Puis, s’en savoir pourquoi ni comment, elle se retrouva dans les bras de Masaru. Elle eut un mouvement de recul en le regardant et il s’excuse en disant qu’il n’avait pas été lui-même. Elle ne savait plus ce qu’elle voulait et resta planté la de peur de savoir ce que l’homme lui voulait.

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre toute attente. (Masaru/Fanakeh)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum