Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Írwen Medlinya le Mer 4 Mar - 21:38

Fiche de personnage




Nom:
Medlinya  (Lumière)
Prénom : Írwen (Sexual Desire (îr) Maiden and Virgin (gwend))
Âge : 425 ans
Sexe : féminin
Date de naissance : 25 juin
Métier: Reine et pâtissière a ses heures
Endroit: Isanrah


Description physique



Race : Elfe

Couleur de peau: Peau clair

Cheveux :
Long jusqu’aux fesses lisse  toujours bien coiffé généralement attacher en queue de cheval.
Couleur de cheveux : Blond platine

Style d’yeux: bien normal
Couleur d’yeux : Bleu pétant

Vêtement :
Elle est toujours très bien habillé, des très belles robes et toujours des chics et séduisante mais sa cuisse droite est toujours a découvert pour montrer sa marque. Si elle désire être un peu plus confortable elle portera un corset a grand décolleté avec des manches bouffi. Elle a des grands brassards. Elle porte des minishorts mais du côté gauche ils descendent jusqu’à sa botte qui lui arrive au genou tandis que l’autre arrive plus bas que le genou. Au niveau de la ceinture il  y a des bandes de tissus avec des pierres précieuses.
Collier/Bracelet etc. : Elle a toujours les accessoires qui vont avec ses vêtements.
Autre : Elle a toujours un semblant de couronne très fine et élégante avec des pierres précieuses mais elle pourrait être prit pour un bandeau.

État Physique : En très bonne santé. Elle a le corps que toute femme rêve d’avoir.
Grandeur: 5p8
Tattoo : Elle a un tattoo de couleur blanche sur la cuisse de droite qui est des écritures elfiques qui est une preuve de sa royauté.
Faculté : Peu se déplacé a la vitesse de la lumière, se téléporter un endroit a l’autre si elle est déjà allé. Elle peut se défaire en lumière. Créer du feu mais il est de couleur blanche.
Autre : pas très léger et  agilité incroyable

Élément : Lumière quelle contrôle à la perfection
Magie ou pouvoir : Druidique  qu’elle contrôle un minimum

Arme : Bâton de combat et  de magie
Nombre : 1  
Description : L’extrémité qu’elle garde toujours vers le haut ressemble à un sceptre. Il y a une pierre en son centre qu’elle utilise pour sa magie et elle brille dans le noir. L’autre extrémité et comme une lance et sa lame se divise en deux, qu’elle utilise au corps à corps.

En combat



Point fort: Contrôle son élément à la perfection et peut très bien se battre au corps à corps avec le côté lance de son bâton. Elle a aussi son compagnon qui lui est fidèle qui est très pratique.

Point faible: Les ténèbres même si elle aussi est son point faible.

Stratégie adopté au combat: Elle peut autant se battre à distance avec son élément ou rapprocher. Elle est très réfléchit et ne fonce jamais à tête basé dans un combat.

Entrainement combat: Elle a reçu les meilleurs maitres de combat et de magie. Ils lui ont montré tous se qu’ils connaissaient et elle termina son entrainement au temple de la lumière en fessant le voyage seul.


Description psychologique




Írwen est enfant unique car sa mère est morte en la mettant au monde. Son père parti pour défendre leur terre et mort au combat quand elle avait 10 ans. Son oncle et roi à ce moment-là la prit en charge. Elle n’a pas d’animal de compagnie mais elle a un compagnon chasseur du nom de Thorion, je vais revenir sur son sujet plus tard. Elle fut nommé reine a l’âge de 168 ans a la mort de son oncle, ce qui fait d’elle la plus jeune reine elfe. Elle a un caractère de leader et une tête dure, il le faut bien quand il faut faire sa place dans la cour royale surtout quand on est seul. Elle est très ouverte d’esprit et très aimé de son peuple. Elle va les voir souvent et s’assure de leur bien-être et par cette méthode elle peut en faire ce qu’elle veut si elle en a besoin. Elle aime la nature et déteste tous ceux que veulent la détruire. Elle n’aime pas non plus ceux qui abusent des autres même si elle le fait parfois.

Histoire:
 Írwen perdit sa mère à sa naissance et son père l’éleva avec amour. Malheureusement, il dut partir à la guerre et il périt quand elle avait 10ans. Le frère de sa mère qui était le roi a ce moment-là la prit sous son aile et il la considéra comme sa propre fille. Ses cousins qui étaient plus vieux qu’elle ne la voyaient pas comme une menace pour le trône mais il aurait dû. L’homme la préférait et elle montrait de vraies aptitudes pour régner.  Mais la véritable histoire d’Írwen commence quand elle eut fêté son 100e anniversaire. Elle devait faire son rite de passage pour pouvoir un jour succéder au trône si son oncle la nommait elle et non ses cousins. Donc elle partit seule pour le temple de la lumière pour parfaire ses connaissances. Tous les membres de la famille royale devaient aller au temple de leur élément et Írwen était chanceuse son temple était non loin des terres des elfes. Il était également interdit de se téléporte jusqu’au temple, donc il fallait faire le voyage à pied ou à cheval.  Írwen opta pour le cheval pour la première partie de son voyage. La dame partie avec sa lance et un sac comme seul bagage. Elle devait contourner légèrement la chaine de montagne pour ensuite aller dans un village près de la mer Dae Caran pour prendre le bateau pour les îles Isejol. Cette partie ce fit très bien et sans accrochage majeur. Elle en profita plus pour voir les terres des elfes qu’elle n’avait jamais vus et passa quelques jours à certains endroits. Parce que oui elle devait se rendre au temple mais le but premier est de faire la découverte du monde dans son voyage. Quand elle arriva au bord de l’océan elle fut émerveillée et profita de la vue quelques jours le temps que le bateau qui allait l’amener sur les Îles. Quand elle fut sur le bateau se fit les deux pires jours de son voyage et pas parce qu’elle avait le mal de mer mais bien parce que les marins n’arrêtaient pas de la drague. Elle détestait sa et elle les repoussait gentiment mais on aurait dit que sa les motivaient encore plus. Elle fut heureuse à la fin du deuxième jour quand ils arrivèrent sur l’île.  Elle en profita pour l’exploré avant de se rentre au temple en fessant quelques détours. Dans la journée du 7e jour Írwen marchait tranquillement dans la forêt relaxent dans le silence de la nature, mais un bruit inhabituel attira son attention. Elle se dirigea a pas léger vers les bruits que devenait des plaintes d’un animal qu’elle ne connaissait pas. Quand elle arriva assez près pour voir ce qui se passait elle se figea un petit moment. Elle pouvait voir un griffon aux ailes sombres ce faire retenir au sol par 10 hommes. Le griffon avait l’air terrorisé et se débattait de tous ses forces en vain. L’oiseau regardait partout et s’arrêta quand il la vit. Il la regardait de ses yeux rouge avec de la peur et il la suppliait de l’aider. Elle lui fit un sourire et s’avança vers le groupe.  Certains hommes la vit et alla à sa rencontre.

-On peut vous aider mad? Lui demanda l’un des hommes.

-Non pas vraiment mais je crois que vous devriez relâcher cette bête, elle avait dit cette phrase d’un ton clair et doux.

Les hommes avaient ri d’un rire mauvais et s’approcha un peu plus de la dame. Ils la regardaient amuser de la situation et ils se disaient tant qu’à croisé une si belle femme ils pourraient en profité. Le griffon lâcha un grand cri comme pour l’avertir du danger.

-Moi je suis sûr que je peux t’aider à faire de nouvelle expériences et cette bête comme tu dis-nous appartient. Elle s’est enfuie il y a deux jours et maintenant on la ramène à la maison.

Írwen avait un grand sourire amuser. L’homme le plus prêt d’elle alla pour l’attraper, mais malheureusement pour lui il passa à travers elle et tomba à la renverse. La dame un petit rire amuser. Elle brandit sa lance vers les hommes qui était devant elle en gardant un œil sur celui qui était derrière elle.

-Mais je crois qu’elle ne veut pas repartir avec vous moi, donc si j’étais vous je la laisserais partir si vous voulez vivre! Elle avait parlé d’un ton sec et direct.

Les hommes ria un peu et se mirent en position de combat. Elle était très amuser de la situation et elle ne doutait pas de ses compétences pour mettre tous ces hommes un sol mort ou K.O.

-Et que pourrais-tu faire seul contre dix!

-Je ne me battrais jamais contre vous dix car si vous faites sa il n’y a plus personne pour retenir le griffon et il pourra partir comme je le souhaite!

Ses paroles mirent les hommes encore plus en colère ce qui attira un plus grand sourire à la dame. Lui qui était dans son dos prit un couteau et alla l’attaquer mais encore une fois il passa à travers. Quand il fut face à elle, elle se remit matériel et le poussa contre ses compagnons. Ce qui donna un résultat assez comique, car il poignarda un de ses amis. L’homme lâcha une plainte et tomba au sol avec le couteau au niveau du cœur. Les hommes avaient l’air un peu paniqué. Írwen eut un petit rire ce qui attira l’attention des hommes sur elle et non sur leur compagnon mort.

-Un de moins, elle avait dit sa avec un grand sourire amusé aucunement affecter par la mort de l’homme.

Les hommes la regardaient avec rage et une colère fulgurante en serrant les dents. Il y avait 4 hommes sur elle et encore 5 sur le griffon qui semblait de plus en plus faible. Írwen commençait à s’inquiète un peu plus pour la bête. Elle devait en finir vite. Elle se mit en garde lance pointé vers les hommes. Ils commençaient à se mettre en mouvement en l’encerclant lentement. Ils prirent leurs armes, il y en avait deux avec des épées, un avec une lance et le dernier avait des dagues. Elle les suivait du regard en se mettant en position défensive. Le griffon lâchait des cris de peur, ce son était si étrange à l’oreille de la dame. Les hommes s’approchaient de plus en plus d’elle pour pouvoir restreinte ses mouvements vu qu’elle avait un arme qui demandait de l’espace. Írwen fit tournoyer sa lance en même temps que de tourner sur elle-même en dégagent une onde d’énergie qui fit reculer les hommes. Celui avec les dagues plongea près du sol pour pouvoir remonter vers la guerrière droit vers son visage. Elle ne s’y attendait pas et lévita de justesse mais elle perdit une mèche de cheveux dans le procédé. Le griffon lâcha un plus grand cri comme si il était inquiet et mécontent, mais il commençait vraiment à être faible. Quand l’homme passa a cote d’elle elle lui donna un grand coup sur la colonne vertébral avec le côté non tranchant de sa lance. Il tomba au sol avec un grand cri de douleur. Elle le repoussa d’un coup de pied rapide et bien placé dans les côtes. L’homme resta aussi prit avec de grandes douleurs une ou deux côtes de cassé. Elle se remit en position de défense contre les trois derniers. Elle souriait mais elle était une peu contrarier d’avoir perdu une mèche de cheveux. Elle se ferait un toupet pour égalisé le tout plus tard. Les deux épéistes fonçaient vers elle sans savoir consulté avant et elle eut un petit rire. Elle se dématérialisa et remonta un peu l’épée de un avec sa lance et les deux hommes ce blessèrent, un à l’épaule et l’autre au ventre. Ils lâchèrent une plainte de douleur et reculèrent. Elle réapparut ou elle était au départ.

-Vous êtes sur de vouloir continuer? Elle avait dit sa d’un ton amuser.

Les hommes se regardaient un petit moment incertain. Ils reculèrent un peu plus. Írwen fut tournoyer sa lance et sa lame fit une ligne blanche partout où elle allait se qui donna une sphère de lignes lumineuse autour d’elle.

-On va se revoir salope! On va revenir chercher ce qui nous appartient et ta petite vie misérable... Dit un des hommes d’un ton mauvais et plein de promesse.

-Je t’attends mon grand! Elle lui avait répondu avec assurance et sans crainte. Ce n’était pas la première fois qu’on l’appelait ainsi, ses cousins aimaient bien l’utiliser.

L’homme a la lance fit signe a tous ses hommes de se replier. Ils lâchèrent le griffon qui n’haussait pas bougé. Ils disparurent dans la forêt et qu’elle fut sûr qu’ils soient tous parti elle s’approcha de la bête a pas léger et très doucement. Le griffon était toujours coucher au sol et respirait difficilement. Elle coupa les liens qui le retenaient et elle s’approcha un peu plus et alla lui caresser l’arrière d’une oreille doucement. L’animal se crispa au touché et ouvrit des yeux terrifier. Írwen lui fit un sourire rassurant.

-Ne t’inquiète pas je ne te veux pas de mal. Je veux juste t’aider. Elle l’avait dit avec une voix douce et rassurante.

Le griffon se calma au son de la voix de la dame du moins il avait l’air plus calme. Elle continua de le caresser et toujours dans le sens des plumes. Elle lui donna un peu de son énergie pour qu’il reprenne des forces. Après quelques minutes l’animal ce redressa d’un coup ce qui surprit la dame qui recula un peu. Le griffon déploya ses ailles et elle le trouvait incroyablement beau ainsi libre. Il se secoua un peu et il regarda la jeune femme devant elle calmement et avec attention. Il était bien plus grand et imposant qu’elle le pensait. Elle lui fit un beau sourire. Le griffon se pencha la tête vers Írwen et lui donna un petit coup comme s’il voulait encore des caresses. Elle eut un petit rire et lui caressa l’arrière des oreilles. Un étrange ronronnement sortait de la gorge de l’animal. Elle sourit heureuse qu’il aille bien.

-Ce n’est pas tout mais j’ai encore de la route à faire moi. Tu es libre maintenant! Tu peux aller ou tu veux maintenant!

Elle le caressa encore un peu en lui souriant. Elle s’arrêta et commença à marcher vers le nord. Le griffon la regarda un petit moment et finit par gambader jusqu’à elle. Elle  caressa le dessus de la tête du griffon doucement. Il ronronna un peu. Elle arrêta de le caressé et continua d’avancé.

-Tu n’es pas obliger de resté avec moi...tu es libre d’aller où tu veux alors vole et laisse toi te guider par les vents!

L’animal hocha la tête de façon négative et alla porter sa tête sous la main de la dame avec douceur. Írwen eut un sourire et lui caressa derrière des oreilles et le griffon semblait heureux.

-on dirait que tu veux rester avec moi, elle eut un petit rire. D’accord je veux bien! Est-ce que tu aurais un nom pour moi? Le griffon dit non de la tête et la dame commença à réfléchir un peu. Il faudrait bien que je t’en donne un ça ns être plus facile comme ça… Que dirais tu de…Thorion? Ça veut dire aigle et homme en elfique. Et moi c’est Írwen même si tu ne peux pas le dire.

Thorion se colla un peu plus sur la main de la dame et ronronna de bonheur. Elle eut un petit rire. Elle continua sa route en s’assurent de ne pas être suivit. Ils continuèrent leur route jusqu’à la nuit tombé ou ils trouvèrent un  bel endroit pour dormir. Elle n’alluma pas de feu et sen excusa au son nouveau compagnon qui haussa les épaules pour seul réponse. Elle installa sa couche et se coucha pour regarder les étoiles. Elle aimerait tant pouvoir vole et être majestueuse comme Thorion.  Le griffon alla se couche près d’Írwen et il semblait la regarder et de l’examiner. Elle alla le caressé doucement et fini par s’endormir. Elle se réveilla au lever du soleil mais où était le soleil. Il fessait encore noir au-dessus d’elle. C’est après quelque minute et quand elle fut vraiment réveiller qu’elle réalisa que c’était l’aile de Thorion. Elle alla lui gratter l’arrière des oreilles pour le réveillé. Il ouvrit lentement les yeux en ronronnant. Il retira son aile et en effet le soleil se levait tranquillement. Thorion semblait sourire mais son expression était étrange ce qui fit sourire la jeune demoiselle qui plissa les yeux a la lumière du soleil. Elle se protégea les yeux de sa main libre jusqu’à temps qu’ils s’habituent au soleil. Quand ce fut fait elle se leva en s’étirant. Elle détacha ses cheveux qu’elle brossa rapidement, ensuite elle sortit sa dague et entreprit de se faire une franche à partir de la mèche qu’elle avait perdu plutôt. Thorion la regarda faire et semblait analyser tous ses mouvements en restant assit. Il semblait un peu triste. Quand elle termina elle alla caresser le griffon un peu. Elle alla prendre des petits fruits quelle avait dans son sac et les mangea tranquillement.

-Ne t’inquiète pas ça va repousser! Elle lui fit un beau sourire. Est-ce que tu en veux?

Elle lui tendit une main plein de fruits. Il s’approcha un peu et les renifla un peu. Il en mangea un et quand il sembla réalisé qu’il pouvait en manger et que c’était bon. Il les mangea doucement dans la main d’Írwen et lui lécha la main quand il n’en resta plus ce qui la fit rire. Il la chatouillait.

-On dirait que tu aimes ça! On en ramasserait en chemin sauf si il fait que tu manges autre chose de plus consistent? On pourrait chasser si tu veux.

Thorion hocha la tête pour donner son accord pour la chasse et à ce moment le ventre du griffon gargouilla ce qui fit rire un peu la dame qui lui fit un beau sourire. Ils commencèrent à se déplacé dans la forêt silencieusement du moins pour Írwen, Thorion  brisait beaucoup de branche au sol. Elle s’arrêta et regarda le griffon d’un air déterminer et amuser.

-Tu devrais t’occuper du ciel et moi je m’occupe d’ici. Elle lui fit un beau sourire.

Le griffon ouvrit ses ailes en grand et donna un grand coup pour s’envoler. La bouraque de vent fit voler les cheveux d’Írwen qui le regardait voler avec envie. Il finit par être qu’un point dans le ciel et c’est seulement à ce moment qu’elle recommença  à avancer furtivement. Elle disparaissait en petit séquence ne contrôlent pas encore parfaitement cette partie du pouvoir. Elle finit par entrevoir un cerf. Elle si approcha en silence. Elle était assez près pour pouvoir le tuer maintenant. Elle s’apprêtait à le faire mais une petit ombre qui commençait rapidement a grossir de plus en plus. Írwen recula un peu et le cerf regarda le ciel. Il s’apprêtait pour partir mais il figea et le griffon plongeait ses serres dans le cou de l’animal le tuant du premier coup. Étrangement aux yeux de la demoiselle tout ça n’avait rien d’effrayant mais plus fascinant et merveilleux. Il avait une grâce qu’elle aimait bien. Elle s’approcha de Thorion et du cerf au moment où il retirait ses serres du cou de la bête.

-Belle prise! Tu me laisse le vide pour qu’on puisse manger?

Il se tassa et alla s’assoir pas trop loin en la regardant intensément. Elle le vide et garda tout ce qui se mangeait. Elle tendit une partit de la viande au griffon qui la mangea avec appétit. Elle fit un petit feu et commença à faire cuire la viande et faire des viandes sèches pour le reste du voyage. Quand tout fut prêt elle mangea un peu et emballa le reste. Ils reprirent la route tranquillement. Elle caressait de temps en temps le griffon trouvant qu’il était très doux. Thorion redressa la tête d’un coup et ses oreilles bougeaient dans toutes les directions ce qui mit en alerte Írwen qui se mit en garde, lance prête à l’attaque ou à la défense. Elle put compter 10 hommes et elle eut un petit rire.

-Vous n’êtes pas capable de vous battre à la loyal contre une femme et un griffon vous me faites rire!

Elle dégageait une aura de rage si agressive que certains des hommes arrêtèrent d’avancé mais les plus téméraires continuèrent, donc six hommes continuaient de se rapprocher du duo. Elle s’attendait à des projectiles a tout moment, mais c’est la terre à ses pieds qui bougea pour briser son équilibre pendant qu’un homme lui sautait dessus pour la tuer à coup d’épée. Elle utilisa sa lance pour ce soulevé du sol et aller loger ses jambes autour du cou de l’homme qui arrivait pour l’attaquer. D’un mouvement sec et à l’aide de sa chute, elle lui cassa la nuque et avant même de touche le sol l’homme était déjà mort. Elle devait trouver la personne qui contrôlait la terre au plus vite sinon sa risquerait d’être plus compliquer de sortir de cette situation en un seul morceau. Elle se releva d’un mouvement circulaire avec ses jambes. Elle était accroupit au sol et ce redressa en se positionnant pour l’attaque et non la défense. Elle vit le griffon se battre contre deux hommes et il ne semblait pas avoir de difficulté pour le moment vu que les hommes de l’attaquaient pas pour le tuer mais le capturé. Elle retourna à sa recherche du maitre de la terre. La terre essaya encore une fois de la déstabiliser et de la capturé pour que les hommes puissent l’achever par la suite. Elle avait avantage que la vitesse de la terre très lente par apport à ses mouvements à elle. Elle opta de se déplacer sur tout sauf la terre, donc elle alla s’installer sur un gros tronc mort qui était juste devant elle. Le griffon lui s’envola un peu mais elle ne le regarda plus trop concentré sur les deux hommes qui lui donnait un peu plus de fil a retorde. Elle réussit à ouvrir la gorge d’un mais l’autre était plus fort physiquement qu’elle bloqua un coup qu’elle du retenir pour ne pas avoir l’épée a deux mains dans le front. Elle était tellement obnubilée sur l’homme qu’elle ne senti pas le maitre de la terre sortir derrière elle et s’apprêter à la poignarder dans le dos. Elle réussit à repousser l’homme devant elle et lui ouvrir le ventre d’un coup rapide. Celui derrière elle s’apprêtait à lui donner la mort et une volé de plume noir l’arrêta.

-Attention Írwen! Cria un homme dans son dos qui venait de repousser l’homme qui allait la tuer d’un coup d’aile puissant.

Írwen se tourna vers l’homme ailé quoi venait de lui sauver la vie. Et en se tourna elle constata qu’il n’y avait plus personne de debout sauf eu deux. L’homme se retourna vers la dame et la regarda de ses yeux rouges sauvages. Thorion lui caressa les cheveux ou elle avait perdu une mèche une journée plutôt. Elle rougit un peu. Elle le trouvait vraiment bel homme en plus d’être une créature majestueuse.

-Vous n’avez rien Írwen? Dit-il d’une voix douce et inquiète.

-Non tout va bien grâce à toi, Thorion, merci! Elle lui fit un beau sourire.

Il se calma un peu et retira sa main des cheveux de la dame. Il recula un peu pour ne pas être dans la bulle de la demoiselle. Elle lui fit un beau sourire. Il descendit du tronc et tendit sa main à la jeune femme qui la prit pour descendre avec essence au sol. Elle lui lâcha la main à l’instant où ses pieds touchèrent la terre ferme. Ils reprirent leur route et elle lui jetait de regard de temps en temps ce qu’il faisait lui aussi. C’est Írwen qui brisa le silence vers la fin de la journée quand elle commença à s’installer pour faire le feu.

-Tu sais que tu n’es pas obligé de me suivre? Tu es libre d’aller ou tu veux!

-Est-ce que je vous gêne tant que ça?

-Bien sûr que non mais tu n’as aucune obligation envers moi…

Il s’approcha de la dame et lui prit la main pour qu’elle se redresse. Il garda sa main et se mit à genou en redressent la tête pour la regarder dans les yeux. Elle rougit en le voyant se mettre à genoux mais elle lui laissa sa main. Sa main était forte et chaude, ce qui était rassurant.

-Je vous dois ma liberté et je voudrais la vivre à vos côtés. Tant que j’aurais la force de voler et de respiré je vous dédis ma vie. Je veux vous voir rire et heureuse. Votre rire est si doux à mes oreilles que je veux le protéger à tout prix. Accepteriez-vous de m’avoir à vos côtés pour vous protéger et d’essayer de vous garder heureuse?

Írwen l’avait écouté sans parler en lui souriant. C’était bien la première fois que quelqu’un lui faisait allégeance et sa la rendait très heureuse. Elle serra la main de Thorion tendrement et lui fit un beau sourire.

-Oui bien sûr mais en échange je vous jure de vous rendre heureux a votre tour pour que un jour moi aussi je puisse entendre votre rire qui doit être merveilleux et majestueux comme vous. Tant que mon nom sera Írwen Medlinya j’en fais la promesse.

Thorion lui fit un sourire et sa lui réchauffa le cœur de la dame. Il serra un peu la main et la relâcha par la suite pour se relever. Elle le suivi du regard.

- Et où allons-nous madame?

Írwen se referma un peu au madame et il le ressenti tout de suite. Il ne souriait plus et semblait mal à l’aise.

-Je m’en vais au temple de la lumière pour parfaire mes connaissances et contrôler entièrement mon pouvoir. Et s’il te plait ne m’appel pu madame je déteste cette appellation.  Appel moi juste Írwen..

-Oui bien sûr mada..Írwen..

Elle eut un sourire amuser pour cette fois ce qui calma l’homme un peu. Ils reprirent la route et ils parlaient de tout et de rien ou il y avait des silences partager qui fessait l’affaire des deux partit. Après une journée de plus de marche ils arrivaient à destination.

(Cette partie sera ragouté quand le rp avec l’élément de la lumière va être terminé.)

Après 10 ans d’absence Írwen rentrait enfin chez elle avec un ami fidèle. Ils se tenaient devant le château et Thorion avait des yeux ronds.

-C’est là que tu vis? T’es quoi au juste?

Elle eut un rire amusé. Elle ne lui avait jamais dit sa place dans le monde des elfes et voilà que sa lui éclatait au visage et elle trouvait sa drôle. Il avait l’air perdu et déstabilisé.

-Oui je suis une princesse, donc oui je vis ici et toi aussi à partir de maintenant.

Les premiers temps furent difficiles pour les deux  vu que ses cousins reprirent leur mauvaise habitude de mal traiter la dame et  pour Thorion aussi vu qu’il devait s’habituer à la vie de château. Mais tout cela ne dura pas très longtemps vu que Thorion apprit vite et pour  les cousins il les avait menacé ce qu’Írwen s’avait toujours refusé de faire mais elle ne sut pas ce que son compagnon avait fait et c’était mieux ainsi. Son oncle lui semblait très heureux de la revoir et d’avoir réussi à main levée. Il accepta assez rapidement aussi Thorion dans le château. Írwen retourna à son apprentissage de noblesse et de royauté. Le griffon eut droit aux meilleurs maitres d’armes pour l’entrainer. Après 15 ans d’entrainement le roi le nomma général d’armée à la surprise général et par intérim le garde du corps d’Írwen.

Quelque années passèrent sans grand événement majeur jusqu’au jour où le roi tomba gravement malade. Ils firent appeler aux plus grands pour le soigner. Malheureusement, personne ne trouva de remède pour le soigner, ils pouvaient que l’apaiser. Ils prédirent qu’il lui restait 1 mois à vivre. Il dut donc choisir son successeur entre ses fils. Beaucoup croyaient qu’il allait nommer son ainé. Donc il convoqua ses trois fils tous plus vieux qu’Írwen et Írwen elle-même. Les quatre à genoux devant le roi avec quelques témoins important. Le roi les regarda un après l’autre mais il s’attardait plus longtemps sur la dame.

- Írwen lève-toi et viens me voir je te prix. Il toussa un peu pendant qu’elle s’approcha du trône. Elle se mit à genoux devant le roi qui lui prit la main tendrement. Tu es la fille que je n’ai jamais eue mais je te considère comme ma fille et non comme ma nièce...mais je sais que mes fils ne partage pas les mêmes idées que moi et tu devras être forte. Thorion te protégera comme il le fait si bien. Et tu sais ma chouette tu devrais lui donner sa chance…même s’il n’est pas un elfe comme les autres.

-Où voulez-vous en venir avec tout cela mon oncle?

Le roi se leva avec faible en tenant toujours la main de la dame. Il la fit se redresser et regarda ses fils qui semblaient perdu.

-Moi Calenor,roi d’Isanrah, je nomme Írwen Medlinya comme ma successeur  votre futur reine et j’interdit un mariage entre mes fils et la futur souveraine.

Les trois hommes avait levé la tête en même temps et ils essayaient de garder leur calme mais le plus vieux des trois se leva. Rempli de colère. Le roi avait raison, elle devrait être forte et sur ses gardes en tout temps.

-Vous n’êtes pas sérieux père! La maladie vous fait faire de drôle de choses. Vous devez nommer l’un  de nous trois pas cette femme…je vous prie de revenir sur votre choix!

Le roi regarda son fils avec un regard intimidant à tel point qu’il se remit à genoux. Calenor recommença a parlé comme s’il n’avait pas été interrompu.

-Le couronnement aura lieu dans une semaine maintenant vous pouvez prendre congé tous sauf toi Írwen je veux te parler encore un peu.

Tout le monde quitta la pièce mais pas sans lancer des regards noir a la future reine. Le roi et la dame eux se dirigeaient vers les appartements de Calenor. Il y avait une grande boite sur la table ou il alla s’assoir. Il poussa la boite vers Írwen.

-Il y a longtemps que j’aurais dû te le donné mais je n’avais jamais trouvé le bon moment pour ça.
Elle ouvrit la  boite où se trouvait un sceptre lance. Elle le sortit de la boite et le maniât quelques minute.

-Il était à ma sœur, ta mère, et elle aurait voulu que tu le possèdes.

Elle le redéposa dans la boite et alla donner un grand câlin à son oncle. Il la prit dans ses bras et la serra le plus fort qu’il put.

-Merci papa.

Le roi eut un grand sourire heureux. Et puis la semaine passa très vite. C’était déjà le jour du couronnement. Írwen attendait pour son entré et elle était très nerveuse. Elle portait une robe longue de couleur bleu ciel pour le tissu qui recouvre que le bas du corps à partir de la taille. Le haut était une dentelle parsemé de pierres précieuses de couleur blanche et bleu qui descendait sur le tissu pour faire une continuité. Elle était tellement ajuster à la reine qu’on aurait pu croire que la pierre était couler sur son corps ou même que sa faisait partie d’elle. Ces mêmes pierres étaient aussi dans le bas de la robe et sur la légère trainée qu’il y avait à l’arrière. Elle avait les cheveux tressés à partir du devant en diagonal et c’était une tresse à cinq mèches. Au bout de la tresse il y avait un chignon élégant et très chic. Elle était seule avec Thorion qui la regardait faire les cent pas. Il s’approcha d’elle et lui caressa la joue pour la calmé ce qui étrangement fonctionna.

-Vous êtes magnifique dame Írwen et vous allez être une très bonne reine, donc on prend une grande respiration et on se calme. Il avait dit tout ça d’un ton calme et doux.

Il fit le mouvement de faire une grande respiration et elle suivit le mouvement. Elle rougissait eu peu car il lui caressait toujours la joue et il le regardait tendrement. Elle devrait vraiment peut-être envisage Thorion pour plus qu’un compagnon ordinaire et éventuellement le voir comme un compagnon de vie comme avait sous-entendu son oncle. Elle ne savait pas si c’était une bonne idée, donc elle laisserait le temps s’en charger a sa place. Il recula d’un coup et avait retrouvé son regard calme de général. Il ne démontrait plus d’émotions dans ses yeux.

-Voilà vous êtes calme maintenant. Allez y ils vous attendent.

Il ouvrit une porte et une musique les envahirent. Elle traversa la porte d’un pas décidé et léger. Il y avait beaucoup de personne présent pour le couronnement. Toute la noblesse était présente et regardait Írwen rentré sous avec admiration ou dégout et colère. Elle garda la tête haute et avança avec essence. Il n’y avait aucun doute qui émanait de la dame. Le roi la regardait avec un gros sourire. Elle fit une révérence à son oncle qui lui retourna la politesse. C’est le roi lui-même qui fit la cérémonie. Il déposa le diadème sur sa tête et lui donna le grand sceptre qui était en fait sa lance sceptre mais magiquement il avait caché la partie arme. Elle se retourna vers la noblesse qui se mit à genoux dans l’instant au son oncle dit de saluer leur nouvelle reine. Elle se dirigea par la suite sur le balcon pour se montré un peuple. Une exclamation de joie et d’excitation se fit entendre  dès qu’ils la virent. Elle salua la foule avec un grand sourire. Elle était tellement stressée qu’elle ne vit pas la flèche qui se dirigeait vers elle. C’est un petit cri qui la fit se retourné un peu trop tard pour voir la flèche. Elle ferma les yeux mais rien arriva, elle ressentit un courant d’air vers le haut de sa tête. Elle rouvrit les yeux et elle n’avait rien.  Un griffon alla au côté de la nouvelle reine avec une flèche dans le bec qu’il cassa et laissa tomber sur le sol. On entendit un cri de douleur au loin et pu rien.  Il fit un grand cri qui fut suivit d’un sourire lourd. Írwen le caressa et elle fit un pas vers l’avant pour montrer qu’elle allait bien et un murmure s’installa dans l’assistance. Elle leva une main pour demander le silence et il se fit aussitôt.

-Vous êtes tous témoins en ce jour qu’on a tenté de me tuer le premier jour de mon règne. C’est la preuve que certaine personne ne me veut pas comme souveraine. Mais je vais vous prouver que je mérite ma place. Et tant et aussi longtemps que je serai au pouvoir je m’assurai que tous et chacun est ce qu’il est besoin. Je ne vous le promets pas à l’immédiat car ça va être une lourde tâche qui va prendre du temps. Donc je vous demande patience et pour ceux qui veulent ma mort mon griffon vous attend de pied ferme et moi de même.

Une explosion de joie et d’excitation se fit entendre quand elle tourna les talons pour rentrer dans le château. Thorion la suivit de près. Elle se dirigea vers ses quartiers d’un pas semi rapide et la tête haute. Le griffon avait repris sa forme elfique en rentrant dans la bâtisse.  Il la suivit mais gardait une distance respectueuse. Elle ouvrit la porte et rentra dans la pièce, Thorion sur ses talons ferma la porte derrière lui. Írwen tremblait de tout son corps et ses jambes menaçaient de la lâcher. Avant que cela arrive Thorion alla la prendre dans ses bras dos à elle pour commencer. Elle serra fort l’une des mains de l’homme avant de se tourné vers lui et de déposé sa tête sur son torse. Il la garda dans ses bras temps et aussi longtemps qu’elle tremblerait. Il ne l’avait jamais vu ainsi donc il ne savait pas trop quoi faire. On cogna à la porte ce qui fit sursauter la dame.

-Vous allez bien majesté? Dit une petite voix gêner et inquiète.

-Oui ne t’inquiète pas Lothel, tout va bien. Je me repoudre le  nez et j’arrive pour le banquet.

-Très bien madame.

Sa lui prit encore quelque minute avant d’arrêter de trembler. Thorion la fit reculer un peu et alla lui caresser la joue tendrement. Elle lui fit un petit sourire et ferma les yeux pour profiter de la caresse.

-Ne t’inquiète pas je serais toujours là pour te protéger peu importe les situations. Tel ton ombre qui te suit partout.

Elle serra la main qui était sur sa joue et la retira pour la prendre à deux mains. Elle le regarda tendrement.

-Merci mon ami, je ne sais pas ce que je ferais sans toi…Bon et bien je dois y aller… nous devons y aller.

Le banquet se passa à la perfection. C’était surtout des rencontres et des poignées de main pour féliciter la nouvelle souveraine.  Il eut aussi des danses ou elle du danser avec beaucoup trop de monde. À la fin de la soirée elle n’en pouvait plus et elle était très heureuse de retrouvé son lit.

Le temps passa et Írwen fut la reine la plus aimé de son peuple. Elle se souciait vraiment de leur bien-être. Mais bien sur les tentatives d’assassinat ne diminuèrent pas avec le temps.

Une centaine d’année plus tard elle partit avec Thorion pour le temple de la gravité. Elle avait dû argumenter pendant des heures avant qu’il n’accepte d’y aller avec elle à condition qu’elle retournerait parfois au château pour voir si rien ne si passait d’important. Elle était très heureuse de partir à l’aventure et ça se voyait.

(Cette partie sera ragouté quand le rp avec l’élément de la gravité va être terminé.)

Toujours sur le trône, toujours pas de successeur ou de roi, elle règne avec cœur et pense toujours a bien du peuple. Maintenant à voir ce que l’avenir lui réserve.

Tattoo |Írwen | Diadème | Thorion | le griffon:

Le tattoo
L'image complète de la reine
Le diadème
Thorion sous sa forme humaine
Thorion en griffon
Codes: Validé


Dernière édition par Írwen Medlinya le Sam 21 Mar - 12:57, édité 6 fois
avatar
Írwen Medlinya

Messages : 22
Date d'inscription : 02/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Fanakeh le Sam 7 Mar - 18:09

Ooooh~ La reine des Elfs, j'aime!

Fiche très belle et bien d'écrite, j'ai hâte de la voir en action.

Je n'ai rien a redire, sauf peut-être rajouter quelque point faible. Même si dans un RP c'est un sa passe ou sa casse ^^;.

Je te souhaite la bienvenu Madame *Petite révérence*

_________________
Spoiler:
avatar
Fanakeh
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 27
Localisation : Monatéa

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t17-presentation-de-fanake

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Yumix le Sam 7 Mar - 19:51

Tiens tiens, voilà qui risque d'être amusant. Pour cette fois, je vais vous dire que vous êtes très bien. La prochaine fois sa sera à voir par la situation.

Vous êtes aussi validé pour moi. Bienvenu à vous.
avatar
Yumix
Admin

Messages : 242
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 86
Localisation : Base militaire des Dénartans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Morsus le Sam 7 Mar - 19:55

Attend quoi!! T'es entrain de me dire qu'on a quitté le territoire de cette beauté!

Semi-Elf: Oui Morsus et c'est de ta faute!...

Tu me l'avais jamais dit! Avoir su.

Semi-Elf: T'es toujours aussi désespérant...

*Le vampire s'agenouille devant la reine* Pardonnez moi tout les offenses ma chère reine! *Lui prend la main et l'embrasse.* Bienvenu à vous.
avatar
Morsus

Messages : 171
Date d'inscription : 14/08/2014
Localisation : Black V empire

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t112-morsus-will-you-fall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Írwen Medlinya le Sam 7 Mar - 21:37

Je vous remercie mon cher *Lui fait un sourire et lui fit signe de se relever.*

*Thorion le regarde d'un regard mauvais et protecteur.*
avatar
Írwen Medlinya

Messages : 22
Date d'inscription : 02/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Morsus le Sam 7 Mar - 23:57

*se relève et tire la langue a Thorion* T'en fait, si je la mange tu verras rien.


Dernière édition par Morsus le Dim 8 Mar - 0:03, édité 1 fois
avatar
Morsus

Messages : 171
Date d'inscription : 14/08/2014
Localisation : Black V empire

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t112-morsus-will-you-fall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Írwen Medlinya le Dim 8 Mar - 0:01

*Il le regarde d'un air noir avec un sourire en coin.*

-Je serais pas si sur de sa moi si jetais toi!

*Írwen haussa les épaules avec un sourire amuser.*

-On vera bien si je veux quon me voit ou pas..!
avatar
Írwen Medlinya

Messages : 22
Date d'inscription : 02/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Morsus le Dim 8 Mar - 0:41

Ça sent la conspiration XD
avatar
Morsus

Messages : 171
Date d'inscription : 14/08/2014
Localisation : Black V empire

Voir le profil de l'utilisateur http://crystalelements.forumactif.org/t112-morsus-will-you-fall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Írwen Medlinya le Dim 8 Mar - 1:25

-non juste que je connais mes compétentes et que je pourrais bien vous surprendre si vous essayer de me cacher dans les ténèbres et je connait d'autres manières pour se cacher de l’œil de l'homme. Donc si vous voulez vous amuser il va falloir faire vos preuve avant~

Thorion qui hoche de la tete au loin.
avatar
Írwen Medlinya

Messages : 22
Date d'inscription : 02/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Hanreiiel Lauviah le Dim 8 Mar - 1:29

Belle fiche. J'ai hâte de lire l'histoire: ça va rajouter du caractère au personnage.

La seule chose, pour moi, c'est que je ne crois pas que tu puisses créer du feu si tu n'as pas ton comburant et ton combustible. Bref, si tu n'as pas la matière nécessaire. Je suis d'accord que tu créés de toi-même une lumière très chaude, mais sans appeler cela du feu, car sinon, cet élément ne devient plus unique.
Ce commentaire reste à vérifier avec la créatrice. Parfois, elle me trouve trop sévère Wink

Au plaisir de faire affaire avec vous, chère reine. *S'incline*
La puissante Hanreiiel Lauviah

_________________
Spoiler:
avatar
Hanreiiel Lauviah

Messages : 97
Date d'inscription : 22/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Írwen Medlinya le Dim 8 Mar - 1:36

Oui je comprends ma cher mais il est écrit au début du poste où les exemple des élément rare que la lumière peut créer le feu et la chaleur mais je comprends ton point de vu.

Au plaisir
avatar
Írwen Medlinya

Messages : 22
Date d'inscription : 02/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Hanreiiel Lauviah le Dim 8 Mar - 1:59

Elle peut créer le feu grâce à sa chaleur, d'après moi. Car, avec les bon éléments, il est parfaitement possible de faire du feu, mais je ne crois pas que vous puissiez faire apparaitre une boule de feu dans votre main, simplement.

_________________
Spoiler:
avatar
Hanreiiel Lauviah

Messages : 97
Date d'inscription : 22/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Seth le Dim 8 Mar - 3:31

Bienvenue a vous altesse, au plaisir de vous revoir.

_________________
Tattoo de Seth


Spoiler:
avatar
Seth

Messages : 147
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saluez votre reine Írwen (Terminer)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum