Me revoilà! Hanreiiel Lauviah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Me revoilà! Hanreiiel Lauviah

Message par Hanreiiel Lauviah le Sam 7 Jan - 12:50

Nom : Lauviah
Prénom : Hanreiiel. Hana pour les intimes
Âge : 120 ans  
Sexe : Féminin
Date de naissance : 14 Août ! Vous avez juste besoin de savoir le jour de ma fête, pas mon année de naissance. De toute façon, si vous êtes bon en math, ça ne devrait pas être difficile !
Métier : Chef d’armé de la cité des anges
Endroit : la cité des anges
Race paternelle : Ange ; le plus fort d’ailleurs, attention
Race maternelle : Ange aussi, je ne le verrais pas avec une autre race!

Description physique

Race : Ange + ange =… *roulement de tambour*… Ange! félicitation.
Alignement : Bienveillant… je crois Wink

Couleur de peau : Teint mat.

Cheveux : Ondulés et semi-long; un peu en dessous des épaules.
Couleur : Blond doré

Couleur des yeux : Bleu ciel

Vêtement : Je porte généralement une longue robe blanche. À l’arrière, elle descend jusqu’à mes mollets, mais m’arrive un peu en bas du genou à l’avant. Elle est faite de soie sauvage blanche, sans bretelle. Le dégradé de la robe, de l’avant à l’arrière, est composé de différente couche de soie fine, rendant ainsi le tout opaque. Bande de pervers, je refuse que qui que ce soit me mate pendant que je lui dicte mes ordres! Gard à mon père. À la taille, j’ai une petite ceinture faite de satin blanc taquée à la robe elle-même.
Collier/Bracelet, etc. : Je porte une fine chaîne en or. Au bout de celle-ci se trouve une petite croix travaillée, en or également.
Autre : Un peu de maquillage pour faire ressortir mon beau visage

État Physique : En temps que dirigeante et héritière de la cité des anges, je me dois d’être en forme. Je suis environ 5’’2 et je pèse environ 120 lb.
Tattoo/cicatrice : Mon père me tuerait !
Faculté : Mes ailes me permettent de m’envoler. J’apprécie beaucoup cette faculté d’ailleurs. On se sent au-dessus de tout et je dois avouer que le paysage qu’offre ce point de vue est splendide. Aussi, je peux lire l'aura des personnes. Parfois cela me permet de découvrir leur race, faculté qui me vient de mon père.
Autre : J’ai les oreilles pointues, comme celles des elfs. J’aime particulièrement me promener en plein air, surtout dans les forêts.

Type de mage : Mage religieux
Magie contrôlée : Magie blanche, de guérison et de protection
Magie habituelle : Magie blanche

Arme : Arc et flèches de lumière
Nombre : « Sky as no limit for me »  Tant que je peux, je n’ai pas de limite. Mais, je ne peux tenir qu'un seul arc dans mes mains, on s'entend. Voyons. Je crée un arc et des flèches de lumière grâce au contrôle de mon énergie élémentaire, ce qui me permet d’utiliser mon élément : la lumière. Donc, ma réserve de flèches se limite à ma réserve d’énergie.
Description : En fait, il n’est pas matériel comme c’est moi qui le fais apparaître grâce à mes pouvoirs. C’est donc une aura violette faite de plusieurs « ficelles », soit 5 de large. Les extrémités sont recourbées. Et la corde tire davantage sur le blanc.
P.-S. Juste parce que je vous aime, je vais vous dire un secret; j’ai beaucoup de difficulté à utiliser mes pouvoirs magiques et mon arme en même temps. Cela m’épuise rapidement et, parfois, je manque de concentration pour diviser mon énergie spirituelle dans ces deux tâches.


Entrainement

Pour commencer, étant jeune, j’ai commencé à exercer ma précision au lancé : lancer de la nourriture, des jouets et tous autres choses qui se trouvaient sous ma main. Je blague !

Mon père a commencé personnellement veiller à mon entrainement, soit le maniement de l’épée, de la tire à l’arc et des notions de base du corps à corps. Dans mon programme d’entrainement y était inclus des périodes de concentration, permettant ainsi la connexion entre le monde physique et le monde spirituelle. C’est ainsi que j’ai commencé à ressentir l’énergie qui me permettra ensuite de contrôler la magie, et mon élément quelques années plus tard. Donc, une fois prête, mon père m’enseigna l’art de la magie blanche, commençant par les voyages astraux. Ensuite vint la capacité de guérison, renchérit par l’enseignement de ma mère sur la magie de guérison. Mon père m’a toujours dit que cette forme de magie servait à aider les autres et qu’elle ne devait servir qu’à cet effet. J’ai donc appris à contrer des sorts de magie noire (y compris la nécromancie). Cependant, malgré les gros bouquins théoriques que j’ai lu et que je lis, je n’ai jamais eu la chance de le mettre réellement en pratique, malheureusement.

Après la découverte de mon élément, difficilement contrôlable au départ, un sage homme m’a enseigné la magie de protection pendant plusieurs années sous la bénédiction de mes parents.

Curieuse de nature, j’ai tendance à actualiser et à augmenter mes connaissances par moi-même par l’entremise de la recherche.

C’est un bon soir, en revenant d’un voyage astral que jai eu l’idée de créer mon arc à partir de mon élément, je mis entraine depuis. Avec l’aide de mon paternel et de quelques-uns de ses amis possédant eux aussi un élément.


Description psychologique

Mes parents sont toujours vivants et je suis enfant unique. Je viens d’une lignée de noble. Donc, je n’ai jamais eu de difficulté économique ni d'autre difficulté dans ce genre. Je vis encore à la citadelle avec mes parents. Il y a déjà quelques années de cela, j’ai rencontré un jeune phénix bleu que j’ai adopté. Il habite dans une petite caverne dans les montagnes de Comohomne. Actuellement, il vient lorsque je l’« invoque ». En gros, je récite une petite incantation pour que nos deux âmes se communiquent. De cette façon, il peut venir me rejoindre, peu importe où je suis.
Pour m’occuper, je vais me promener sur le territoire des anges et ailleurs si besoin. Je vais souvent dicter les ordres de mon père à notre armée d’anges ailés. Parfois je dois me rendre en personne sur les lieux, mais c’est rare. En cas de nécessité, je m’entraîne régulièrement dans les montagnes avec Torimizu, le phénix mentionné un peu plus haut.
Il faut que j’avoue que je me fâche assez facilement. J’aime que tout soit fait à ma façon. Je déteste quand quelqu’un, même mon père, vient mettre son grain de sel dans mes affaires. J’ai donc beaucoup de leadership. Je ne me gêne pas pour dire ma façon de pensée à ceux avec qui je travaille. Cependant, j’essaie de me montrer un peu plus indulgente envers nos fidèles croyants. Je me soucie avec limite des autres. Disons que j’évalue la situation et si elle me semble trop dangereuse, au lieu d’aller aider la personne concerner, je me dis qu’elle n’aurait juste pas dû se mettre dans un tel pétrin. J’aime que les autres me respectent pour ce que je suis, et je les respecte pour ce qu’ils sont en retour. Autrement dit, s’ils ont une position de merde, je leur offre un respect de merde. Il y a notamment les dénartans, plusieurs sous-races et les criminels dans cette catégorie.


Histoire : Je me sens honorée que vous veuillez me connaître à ce point  
J’ai actuellement eu une bonne famille. De fort caractère, mais une bonne famille. Mon père est très strict et ma mère un peu frivole. Disons qu’elle n’a pas un mot à dire sur les décisions prises par mon père. Ce dernier aurait aimé avoir un garçon pour lui donner son héritage, mais il est pris avec moi! Je l’aime bien malgré ses grands airs. Ma mère est une personne assez solitaire, mais chaleureuse. La sociabilité n’est pas une de ses qualités, disons. Personnellement, je me considère assez sociable. Bref, pour en revenir à mon enfance… Ma mère m’a beaucoup appris sur les doux et les durs aspects de la vie. Sans oublié l’histoire de la création de notre cité, notre mission sur cette terre : éliminer le mal, et créer un monde de paix. Elle a vécu beaucoup de choses, comme un mariage arrangé par ses propres parents. Il voulait que leur jeune noble entre dans la cour des grands. Ils l’ont embarqué dans le bon bateau! Mon père dirige carrément toute la cité des anges. Malheureusement pour ma mère, je retiens de mon père : je n’aime pas que d’autres viennent se mêler de mes affaires.

Quand j’ai eu atteint 20 ans, mon père à commencer à m’enseigner l’art de la magie. Par le fait même, l’art du combat. C’est au cours d’un voyage astral que mon esprit protecteur m’a parlé d’un flow d’énergie particulier, circulant en moi, me permettant « de contrôler quelque chose de plus puissant », et je cite. C’est donc à mes trente-cinq (35) ans que, me connectant au soleil et aux esprits de mes ancêtres, que je découvris mon élément : la lumière. J’ai donc appris, tant bien que mal, à m’en servir. Une chance qu’un peuple dévouer accepta de m’aider pour reconstruire ce qui m’arrivait de détruire par inadvertance. C’est à ce moment que j’ai grandement pratiquer la magie de protection : je ne voulais quand même pas détruire toute la cité ! Sans que mon « maître » le sache, ma mère m’a révélé quelques-unes de ses capacités de la magie de guérison. Je les pratique encore aujourd'hui, à la grande fierté de ma mère.

Vers l’âge de quarante-cinq (45) ans, je commençais à me fatiguer de toujours voir le même paysage, les mêmes végétations, le même monde, les mêmes maisons, les mêmes soldats, les mêmes parents, les mêmes meubles, les mêmes outils, les mêmes ustensiles… Bref, j’avais besoin de changement. Donc, j’en ai parlé à mon père qui a presque fait une syncope. Je lui ai expliqué que j’étais rendue assez grande pour me débrouiller seule, mais mon père ne me faisait pas encore assez confiance en mes décisions. Donc j’ai fugué. Oui, oui, la fille parfaite s’est sauvée de chez elle. Je me suis promenée environ une semaine dans une immense série de montagnes que je n’ai connu le nom que par la suite. Un bon matin, après avoir dormi à la belle étoile, je me suis dirigée vers un courant d’eau pour me rafraichir. C’est à ce moment que j’ai vu une créature d’une telle beauté! Je lui ai transmis mon énergie, dévoilant ma présence, et j’ai commencé à lui parler. Heureusement, il me comprenait. On avait chacun notre côté de la rivière. Je me suis assise sur le bord et y trempa mes pieds nus. On a parlé plusieurs heures. Soit jusqu’à ce que la lune nous montre sa belle forme, en compagnie de la douce lumière du soleil couchant. Ce bel oiseau au plumage imposant était un jeune phénix qui se prénommait Torimizu. Voilà comment j’ai connu mon meilleur ami jusqu’à ce jour. J’ai hébergé dans sa caverne environ un mois, puis je suis retournée me faire engueuler chez moi.

Ma fugue a fait son effet, car mon père a commencé à m’inclure dans ses plans ; me permettant de diriger notre armée d’anges ailés. Juste comme ça, je trouve que les anges qui n'ont pas d’ailes sont moins beaux… En plus ces messieurs ailés avaient tout un corps! J’en étais presque gênée de me tenir en leur compagnie.

Après cela, vers quatre-vingt-cinq (85) ans, j’ai pu commencer à prendre mes propres décisions. Je pouvais faire ce que je voulais de ces beaux jeunes hommes bien entraînés et, surtout, obéissants. Malheureusement, je ne pouvais m'intéresser à eux, car ma main était déjà prise. Et oui, déjà enchaînée à un mariage arrangé... Quelle galère. Je n’en aie pas envie du tout, mais les règles sont les règles. Je ne l’ai encore jamais rencontré… Surement dans un futur proche.  

Peu de temps après ma nomination en tant que dirigeante d’armée, on eut un code jaune pour dire qu’une ange avait fui nos terres. Mon père envoya des hommes à sa recherche, en vain. Elle possédait les yeux et les cheveux rouges. Drôle de couleur... mais il y en a de toutes les sortes. Juste avant qu’elle ne parte, mon père avait entendu une rumeur au sujet de ces personnes aux yeux et aux cheveux rouges. Il voulait l’étudier de plus près, mais « pouf ! », elle n’était déjà plus des nôtres. Le nom de cette ange recherchée : Siaderautalrau Anrauxuji. Un nom trop long et trop difficile à prononcer pour rien… Mais bon, on ne peut pas choisir ce genre de chose.

Plusieurs années après sa disparition, mon père mit en quarantaine son dossier. Il est toujours sur ses gardes, prêts à anticiper une potentielle attaque de cette jolie jeune femme qu’on surnommait « Cecidit Angelus » (ange déchu).


Codes: En tant que « déesse » des cieux, je fais mes propres règles, non ?

Validé!

Histoire sur le forum :

http://crystalelements.forumactif.org/t77p25-ami-ou-ennemi

http://crystalelements.forumactif.org/t170-une-rencontre-tres-interessante-la-charmante-hanreiiel-miyuu-yumix-et-mezasu

http://crystalelements.forumactif.org/t173-es-tu-un-ange-ou-un-demon-pv-hanreiiel-18-ans-et

http://crystalelements.forumactif.org/t208-l-envol

_________________
Spoiler:
avatar
Hanreiiel Lauviah

Messages : 97
Date d'inscription : 22/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me revoilà! Hanreiiel Lauviah

Message par Yumix le Dim 8 Jan - 1:28

Félicitation ma chère, vous êtes accepté de nouveau! Je vais vous avouer que je suis tout de même heureux de toujours vous compter parmi nous. J'espère que vous aurez toujours un malin plaisir à faire souffrir les gens. Au plaisir de ne pas vous revoir!

Bonne chance!


(Merci! XD <3)
avatar
Yumix
Admin

Messages : 242
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 87
Localisation : Base militaire des Dénartans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me revoilà! Hanreiiel Lauviah

Message par Seth le Lun 9 Jan - 1:12

Merveilleuse fiche au deplaisir ou plaisir de vous rencontrer Razz

Rebienvenue parmis nous

_________________
Tattoo de Seth


Spoiler:
avatar
Seth

Messages : 147
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me revoilà! Hanreiiel Lauviah

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum