Origine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Origine

Message par Yumix le Ven 1 Fév - 1:22

Au début du 21ème siècle, les humains étaient les maitres de la planète Terre. Ils c’étaient tout appropriés. La terre, les océans, l’air, les arbres, l’énergie, toutes les ressources utilisables et même les animaux. Ils s’appropriaient tout ce qui était possible d’avoir, même l’univers avait commencé à intéresser ses êtres qui croyaient que rien n’étaient impossible sauf une puissance supérieur à la leur.

Les humains vivaient facilement. Les ressources étaient faciles à obtenir et les civiles étaient faciles à contrôler. Ceux qui avaient le pouvoir déclaraient la guerre à ceux qui possédaient ce qu’ils voulaient si ceux-ci refusaient de leur donner. Les citoyens eux, pouvaient faire ce qu’ils voulaient pour autant que c’était légal. Ils devaient travailler pour gagner de l’argent et pouvaient ensuite en faire ce qu’ils voulaient. Ceux qui ne pouvaient pas travailler, étaient aidé par un organisme conçue par le gouvernement afin de les aidés à survivre. Il est sur que chaque civilisation avait leurs règles et leurs difficulté, mais les gens avaient quand même droit à leurs opinion et avec beaucoup d’effort pouvaient changer ce qu’ils n’aimaient pas de leur communauté.

L’électricité était distribuée dans les maisons et l’eau était courante. La nourriture était vendue dans des marchés en quantité industrielle. Les moyens de survie n’étaient plus importants à savoir et un grand répertoire d’arme était offert dans des magasins prévus à cet effet, l’arme à feu étant la plus populaire.

Il y avait une multitude de grande ville avec des gratte-ciels et de moins en moins d’arbre ainsi que d’espace vert. Tout appartenait aux humains. Les animaux étaient mis en cage dans des zoos pour leur survie, d’autres étaient utilisé comme animal de compagnie et les Hommes avaient droite de vie ou de mort sur eux. Les gens se promenaient en automobile ou en motocyclette. Ils voyageaient en avion et traversaient les océans en bateau à moteur. L’aire du train à vapeur avait été remplacée par le train à moteur, le transport en commun et un réseau de transport routier. Ils communiquaient entre eux par un réseau en ligne connecté à travers le monde que l’on appelait internet.

Mais malgré leur esprit corrompu par le pouvoir et la richesse, certains s’inquiétaient de savoir où tout cela allaient les conduire. Certains prétendaient voir l’avenir et d’autres ce basaient sur la science pour prévoir d’éventuelles catastrophes. Ceux qui envisageaient les causent grâce à la science, ouvraient des centres de recherches et des entreprises pour ensuite demander la collaboration des civiles pour les aider à sauvé la planète.

Ceux qui disaient voir dans l’avenir, disaient voir la fin du monde. Une catastrophe affreuse, un météore, l’apocalypse ou même encore une collision avec le soleil. Sauf que, même avec tous les efforts pour faire savoir qu’ils ne pourraient pas continuer comment cela bien longtemps, les autres riaient d’une possibilité de fin du monde et profita plutôt des entreprises de recherche pour faire croire au gens que s’ils aidaient à sauvé le Terre, rien de tout cela n’arriverait. Ils étaient aveuglés par une vie de rêve et par un désir de toujours vouloir obtenir plus qu’ils ne virent pas le malheur s’abattre sur eux.

Vers la fin du printemps, des nuages commencèrent à recouvrir la planète. Ils formèrent de gigantesques cercles dans le ciel le vent dépassant les 120 kilomètre heures. On aurait dit qu’ils n’étaient qu’à quelques mètres du sol. La pluie tombait comme des chutes. Dans certaine région, c’était un mélange de grêle et de pluie glaçante. On pouvait difficilement voir des cylindres de nuage descendre du ciel. Des éclaires éclatèrent des cieux et résonnaient à des kilomètres à la ronde. Tout ce déclenchait en même temps.

Partout sur la planète,  des orages électrique, des tornades et des ouragans immenses, des tremblements de terre effroyable et des ras-de-marrées faisant tout disparaître sur leurs passage. Les tremblements de terre ouvraient la terre, du magma inondait les sols brulant tout, les vents arrachaient les maisons et abattaient les gratte-ciels. Les éclaires déclenchaient des incendies et la pluie empêchait les gens de voir où ils se dirigeaient.

Le ciel devint rouge sang, il grondait ainsi que le sol. L’air devenait irrespirable et la chaleur était insupportable. Des trous noirs aussi gros que la lune apparurent aux quatre coins du monde aspirant les débris des maisons, les voitures ainsi que des humains. On aurait dit de gigantesques aspirateurs. L’aspiration vers le ciel créa de grande tornade de lave qui répandaient le liquide brulant un peu partout sur leur passage.

Lorsque tout semblait perdu, les vents se calmèrent, les trous noirs diminuaient de volume, les éclaires devenaient de moins en moins fréquentes, les océans redevenaient tranquilles et les tornades de lave s’aplatirent au sol dans une dernière vague de destructions. Les nuages devinrent complètement noirs et recouvrèrent toute la planète.

La semaine qui suivit, l’air était pratiquement irrespirable. La température était très élevée partout sur la planète. Le magma en fusion retournait dans le ventre du monde.  Au début, à quatre reprises, une lumière blanche éclatante et aveuglante remplissait le ciel sombre. Après cette semaine, tout devint noir.

Pendant un peu plus de deux mois, la planète fut plongée dans le noir totale. Puis, contre toute attente, de la lumière passait enfin au travers des nuages. Elle était faible, mais elle permettait un peu de voir dans les ténèbres. Quelques jours passèrent et plusieurs points de lumière apparaissaient. Un mois plus tard et les nuages avaient pratiquement tous disparus. La surface de la planète resta muette encore une à deux semaines, puis enfin, quelques animaux sorti de leur cachette ainsi que leurs progénitures. Puis quelques centaines de survivants humains firent enfin surface.

Les villes avaient complètement été rasées, les arbres n’avaient plus de feuille et l’herbe était rare. La terre s’était refermée et les continents avaient changé d’emplacement ainsi que de forme. La surface entière avait changé. Ce qui restait des maisons n’étaient que ruine et tout ce qui avait pu être de la technologie, n’était que cendre et résidu.

Les survivants se regroupèrent et bâtirent un village pour ce réfugié. Ils décidèrent de repartir de l’année 0. Ce fut seulement après quelques années, durant la découverte des nouveaux continents, que les humains se rendirent compte qu’ils n’étaient plus les seuls sur la surface de la planète. Les chercheurs retournèrent rapidement à leur village et avertirent le chef qu’ils avaient nommé.

L’homme se rendit alors au village qui avait été aperçut par les chercheurs. Il demanda à rencontrer le chef qui le reçu généreusement. L’humain lui raconta toute l’histoire de la destruction de la planète qui était la leur. L’inconnu se présenta comme un Elf et reconnu que l’homme avait surement raison et ne le contredit pas. L’Elf affirma alors qu’il avait aperçut d’autre race dans l’ouest de la planète. L’humain le remercia puis voyagea pour rencontrer les autres races qui habitent maintenant le nouveau monde.
Il découvrit des fées et des animaux légendaires qu’il nomma ainsi car ce sont particulièrement les animaux qui n’existent que dans les légendes. Il découvrit aussi les Dénartans et trouva étrangement qu’ils ressemblaient à des démons mais garda cela pour lui. Les humains qu’il rencontrait, il les invita à le rejoindre au village qu’il avait bâtit avec les autres humains.

En rencontrant les nouvelles races, l’homme invita les chefs de celle-ci à venir le rejoindre à son propre village dans sept jours pour prendre des arrangements. Ceux qui avaient été désigné comme dirigeant acceptèrent et promirent de se rendre au rendez-vous.

Lors de cette rencontre, les cinq dirigeant s’accordèrent pour se divisé la planète qu’ils nommèrent Vradameska. Ils se mirent d’accord sur certaine loi que tout le monde devaient respecter pour maintenir la paix. Ils promirent de ne pas briser les règles ainsi que celle de la ``nature``. Après l’accord, chacun retournèrent sur son territoire.

Malheureusement pour certain, la règle de la nature fut brisée par l’amour entre deux êtres de race différente. Le mal déjà fait, ils mirent au monde un enfant au sang mêlé que l’on nomma ainsi, enfant taboo ou encore ‘’Métis’’. Une nouvelle loi fut ajoutée à ce moment là : « Ceux qui briseront les règles, se verront condamner à mort ainsi que le ‘’résultat’’!» Résulta qu’on nommait ainsi les sangs mêlés par dégout. Dans tous les cas, les sangs mêlés devaient être condamné à mort ou dans d’autres cas, on permettait qu’ils deviennent esclaves et que l’on puisse faire ce que l’on voulait d’eux sans aucune intervention des autorités, car ils n’avaient aucun droit de vie. Par contre, certain arrivait à se sauver dans la nature et on le laisse se perdre dans les bois pour qu’il se fasse soit dévorer par les montres et bêtes sauvage ou tuer par les Elf. S’ils arrivaient à s’en sortir vivant, les métis acceptèrent leurs survis comme une deuxième chance et comme un nouveau commencement puis alla vivre ailleurs.
Les nouvelles races, ont alors entrepris des recherches pour retourner dans leur monde d’origine. Ils se rendirent vite à l’évidence que c’était impossible puis s’habituèrent tranquillement à vivre avec les humains.

Plusieurs centaines d’années passèrent et le monde recommença son déroulement normal. Les races étaient relativement en paix et chacune restait sur son côté. Il y avait un droit de côtoiement mais aucun droit de fréquentation. Mais malheureusement pour certain l’amour ne se contrôle pas et plusieurs furent accusé d’entrave à la loi. Des guerres éclatèrent entre les races et ceux qui avaient un conjoint ou une conjointe de races différentes s’enfuirent dans les bois pour ne pas être tué durant ces guerres. Les guerres se calmèrent et le droit de côtoiement fut retiré. Malgré tout, des enfants de mélange interracial vinrent au monde. Ceux-ci furent rejetés par les populations et abandonnés en dehors des villages. Les guerres recommencèrent et les races en vinrent à se détester les unes des autres. Pour ceux qui étaient contre la guerre et qui n’étaient pas dérangés par les autres de races différentes, se réunirent et créa des villages mixtes ouverts à tout le monde.

Ce n’est que durant les années 1000 que tout redevint tranquille. Après mille ans les races se donnèrent une nouvelle chance. Le droit de côtoiement avait été rétabli et tout le monde avait le droit d’aller ou il voulait. Mais malgré tout, faire confiance n’était pas facile.


Maintenant, nous somme dans les années 3493 et c’est à vous de continuer l’histoire! C’est ouvert à votre imagination et vous pouvez créer des événements publics!

(Exemple : vous pouvez déclarer la guerre contre une race, etc.)
avatar
Yumix
Admin

Messages : 242
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 87
Localisation : Base militaire des Dénartans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum